Louise Widcoq élue Miss Somme 2020 dans un contexte sanitaire particulier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eline Erzilbengoa avec Quentin Duval

L'élection de Miss Somme s'est tenue samedi 29 août à Abbeville dans des conditions bien particulières. À cause du contexte sanitaire, la journée s'est déroulée avec un protocole strict et un public restreint.

Cette année, pas de défilés en groupe, ni d'artistes sur scène. Les Miss se présentaient devant le jury à Abbeville une par une. À cause du contexte sanitaire, l'élection n'a pas pu se dérouler comme prévu. "Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup parce qu'on adorait offrir au public un vrai spectacle", déclare sur scène Maxime Schneider, délégué régional Miss Picardie pour Miss France. 

Ce samedi 29 août, ils sont une cinquantaine dans la salle, tous masqués. C'est dix fois moins que les éditions précédentes. "Ce n'est pas la même salle, ni la même ambiance", lance une spectatrice. "Cela fait bizarre, mais on est là pour soutenir nos copines", rétorque une autre.
 

"C'est sûr que je suis un peu frustré, mais l'essentiel c'est qu'à la fin on ait des ambassadrices, des jeunes femmes qui sont venues en nombre pour être élues, représenter les couleurs de leur département et plus tard la Picardie", confie Maxime Schneider. 
 

Des contraintes aussi en coulisses

Côté coulisses, à cause des contraintes sanitaires, les candidates doivent se maquiller seules. "Habituellement, on les chouchoute, elles se font coiffer et maquiller, c'est un moment de détente aussi et là c'est encore plus difficile", indique Catherine Dassonval, qui s'occupe des candidates. 

Malgré le contexte, la compétition est bien présente avec son lot de stress et des convictions à défendre. En début de soirée, c'est finalement l'Amiénoise Louise Widcoq qui remporte le concours.
 
Prochain rendez-vous pour Miss Somme et ses trois dauphines : l'élection de Miss Picardie le 11 octobre prochain.