À 71 ans, Yvette saute pour la première fois en parachute : "j'en ai tellement rêvé ! On recommence dans 10 ans !"

Lundi 28 juin, à l'aérodrome de Péronne dans la Somme, Yvette Benazera a pu enfin réaliser le rêve de sa vie : sauter en parachute. Une première pour cette ancienne professeure de sport de 71 ans, soutenue par l'association Cheveux blancs et Rêves dorés.
Yvette Benazera et son instructeur Cédric Maurice en plein saut en parachute lundi 28 juin 2021
Yvette Benazera et son instructeur Cédric Maurice en plein saut en parachute lundi 28 juin 2021 © Jonas Grandjean

"C'était magique ! Trop court, mais magique !" À l'atterrissage, Yvette a du mal à reprendre ses esprits tellement le bonheur est immense. Pour la première fois, à 71 ans, elle vient de sauter en parachute. Un moment qu'elle espérait depuis très longtemps. "C'est un vieux rêve de 50 ans !, lance-t-elle. J'en ai tellement rêvé que j'avais l'impression de l'avoir déjà fait."

À Péronne, Yvette, 71 ans saute pour la première fois en parachute

À l'aérodrome de Péronne dans la Somme, une base réputée pour ses sauts en parachute, Yvette est comme un poisson dans l'eau. Cédric, son instructeur avec qui elle sautera en tandem, est impressionné. "Je trouve qu'elle est très courageuse et je sens qu'on va bien en profiter", confie-t-il.

Avant le grand saut, le moniteur donne les dernières instructions : "dès que l'on part de l'avion, tu gardes bien ta position, tu restes bien contre moi. Et au bout de quelques secondes, on va se retrouver à plat sur le ventre", lui explique-t-il. Puis direction le ciel, à plus de 4 000 mètres de hauteur. 

Dans l'avion, pas d'angoisse pour Yvette. "Le plus impressionnant, c'est de sortir, après c'est extraordinaire, nous confie-t-elle, les pieds sur terre. Vous ne pouvez pas imaginer ce que c'est d'être là-haut, c'est fabuleux."

Yvette Benazera à bord de l'avion avec Cédric Maurice son instructeur
Yvette Benazera à bord de l'avion avec Cédric Maurice son instructeur © Jonas Grandjean

"Quand on a l'envie, et la santé, tout est faisable !"

Si Yvette a pu réaliser son rêve c'est aussi grâce à l'association Cheveux blancs et Rêves dorés. Depuis un an, la structure accompagne les personnes de plus de 70 ans, qui habitent dans la métropole d'Amiens, dans leurs projets. Après un défilé de mode dans un Ehpad en avril dernier, c'est donc au tour d'Yvette. L'association a ainsi financé une partie de la séance de saut en parachute, mais a surtout aidé à la préparation de cette journée. Pour être encadrée, la septuagénaire a dû remplir un dossier avec ses motivations. 

"Elle a été très claire, elle nous a dit : « ça fait 50 ans que j'ai envie de sauter en parachute, je me sens prête, est-ce que vous voulez m'accompagner ?», raconte Christine Gourmelen, la présidente de l'association. On s'est dit c'est génial ! Quand la voit, on comprend le but de l'association, ne pas se cantonner à l'âge. Quand on a l'envie, et la santé, tout est faisable !"

Ne lui demandez pas en effet si cette idée n'est pas un peu farfelue pour une dame de plus de 70 ans. "Mon âge ? Non ça va, je me sens encore très sportive", répond l'ancienne professeure de sport. D'ailleurs Yvette n'est pas à la retraite, elle est "en grande vacances", comme elle dit. Et durant ces grandes vacances, elle espère pouvoir sauter encore en parachute. "On recommence dans 10 ans !", promet-elle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parachutisme sport insolite