Réouverture des casinos en Picardie : "C'était vital de rouvrir les machines à sous car c'est 90% du chiffre d'affaires"

Les accros aux jeux du hasard peuvent à nouveau retourner dans les trois casinos du littoral picard ! Deux établissements ont rouvert ce matin, le troisième suivra vendredi, avec un respect strict du protocole sanitaire. Pour le moment, seules les machines à sous sont ouvertes au public.
Les Picards peuvent à nouveau jouer en toute sécurité. Les directeurs des casinos de Mers-les-bains et de Fort-Mahon ont rouvert leurs établissements ce mardi 2 juin. Borne de gel hydroalcoolique à l’entrée et distribution de masques pour ceux qui n’en auraient pas. "Fin mars, on a commandé 15 000 masques chirurgicaux. On les a payés au prix fort car à ce moment-là, le monde entier en cherchait ! Plus de 70 centimes par pièce. Un achat nécessaire en vue de cette réouverture", explique le directeur du casino de Mers-les-Bains, Sébastien Guivarch. 
 

Et à l’intérieur, les machines à sous sont séparées par des panneaux en plexiglas et placées à plus d’un mètre de distance les unes des autres. Quant aux tables de jeux, elles sont toujours interdites d’accès. Selon les casinos, c’était trop compliqué d’instaurer la distanciation sociale et de désinfecter les jetons à chaque nouvelle partie comme l'exige la réglementation imposée par le gouvernement. 

Pour le directeur du casino de Fort-Mahon, "c’était vital de rouvrir les machines à sous car cela représente 90 % de notre chiffre d’affaires ! Avec le nouvel agencement, on peut accueillir 91 personnes contre 300 avant la crise sanitaire. Heureusement que l’on fait partie d’un groupe de 11 casinos qui a une bonne trésorerie."
 

500 clients attendus par jour au plus fort de l’été

Avec un tel dispositif, les deux casinos espèrent que la clientèle sera rassurée et tablent sur une fréquentation étalée de 10h du matin jusqu’à la fermeture nocturne : 2h du matin en semaine, 3h les week-ends. Au casino de Mers-les-Bains, ce mardi midi, plus d’une cinquantaine de clients avaient déjà passé la porte. La majorité accepte les mesures barrières. "J’ai quand même eu une personne qui n’a pas voulu porter un masque, on l’a priée de quitter l’établissement", raconte Sébastien Guivarch, le directeur du casino de Mers-les-Bains. "Je suis optimiste, la clientèle va s’y habituer". Au casino de Fort-Mahon, on rêve de voir 500 personnes par jour les week-ends d’été ! "C’est moitié moins qu’avant la crise mais cela serait un bon début", relativise David Frémont, directeur général du casino. 
 

A Cayeux-sur-Mer, le restaurant interdit au moins de 18 ans

Si ces deux casinos voulaient absolument rouvrir leurs salles de jeux le 2 juin, ils n’ouvriront leur restaurant que dans quelques jours. Un autre casino, celui de Cayeux-sur-Mer préfère attendre d’être totalement prêt pour rouvrir les deux parties le même jour, le vendredi 5 juin. La direction veut prendre le temps de tout réaménager et d’exploiter chaque recoin de ses 1000 mètres carrés. "C’est beaucoup de travail car on change tout ! On a décidé de dispatcher les machines à sous dans trois salles et également d’en placer dans la partie restaurant. Nous ne pourrons plus accepter les moins de 18 ans dans cette partie-là du coup", relate Sabrina Mortki-Blachère, directrice du casino. 
 
Les trois casinos picards pensent avoir fait le maximum. Ils espèrent maintenant que les habitués et les touristes vont revenir tenter leur chance sans crainte. L’inquiétude prédomine tout de même, chacun s’en remet désormais à sa bonne étoile.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société loisirs sorties et loisirs jeux