"Week-end sans football" dans la Somme sur décision du district après l'agression d'un arbitre

Publié le Mis à jour le

Aucun match ne se jouera sur un terrain samarien les 9 et 10 avril. C'est la décision forte prise par le district de la Somme pour dire stop aux agressions d'arbitres.

La sanction est tombée. Il n'y aura aucun match de football dans la Somme le week-end des 9 et 10 avril 2022, a annoncé le district de football du département dans un communiqué. 

Tout juste sorti de sa formation d'arbitre central, Théo Boucher a été passé à tabac samedi 2 avril, sur le terrain de Salouel, à l'issue d'un match de championnat U17, contre le club d'Albert.

"Cet incident grave survient malheureusement après une succession d'alertes témoignant d'une évolution malsaine du climat sur et surtout autour des terrains" précise Pascal Tranquille, président du district, dans le communiqué. 

Il s'agit de la troisième agression d'arbitres en un mois en France.

Cette sanction, prise en concertation avec la commission des arbitres de la Somme et l'UNAF 80, "vise à provoquer une prise de conscience collective".

Le district rappelle que "le football est un jeu où chacun doit être en mesure de prendre du plaisir" et "qu'il ne faut laisser personne le piétiner". 

Ainsi, le week-end prochain, les matchs amicaux, les entrainements ou encore les tournois, toute organisation parallèle par les clubs du DSF, seront considérés illicites et traités comme "'déclaration irrégulière d'un match', passibles d'une amende de 160€ par équipe conformément au barème financier de la ligue de football des Hauts-de-France".