Vigilance orange vent et pluie : la SNCF suspend la circulation de certains TER dans les Hauts-de-France

La SNCF a décidé de suspendre les circulations des TER sur six lignes de son réseau des Hauts-de-France durant toute la journée du jeudi 22 février 2024 en raison des rafales et des fortes pluies annoncées sur la région par Météo France.

Météo France a placé 19 départements, dont l'intégralité de ceux des Hauts-de-France, en vigilance orange pluie-inondation et vent à partir de jeudi 22 février midi.

Afin de "garantir la sécurité des voyageurs et des personnels" et "pour préserver les matériels et les installations ferroviaires", SNCF Réseau a donc décidé de suspendre les circulations des TER jeudi toute la journée sur les lignes suivantes : 

  • Paris <> Crépy-en-Valois <> Laon
  • St-Pol <> Arras
  • St-Pol <> Béthune
  • Amiens <> Compiègne
  • Beauvais <> Abancourt <> Le Tréport
  • Beauvais <> Creil

Risque de chutes de branches 

Les lignes ciblées sont "les plus exposées", explique le service communication de SNCF Voyageurs. "Elles sont situées dans des zones très vertes, où la végétation est plus marquée. La pluie alourdit le poids des branches qui peuvent être prises dans des installations et des arbres peuvent se coucher sur les voies", expose-t-il.

D'autres lignes ne sont pas forcément électrifiées, sans caténaire. "Donc si un arbre tombe, rien ne nous le signale, il faut attendre le passage d'un train. Il y a un risque de heurt et donc de casse."

La SNCF s'adapte au dérèglement climatique

Mieux vaut prévenir que guérir. Tel semble être le nouveau mot d'ordre de l'entreprise ferroviaire. "Guérir prend du temps. Si une rame est endommagée, il faut la retirer et c'est une rame en moins", souligne la SNCF. "Là où il y a beaucoup de risques, on évite d'en prendre pour préserver les intérêts de chacun", résume-t-elle. 

"Ces derniers mois, avec les trois tempêtes, on a observé des phénomènes météo liés à l'état de la planète. Il faut donc prendre la mesure de ces changements et adapter nos process." En novembre 2023, la tempête Ciaran avait provoqué des dégâts sur les voies qui avaient fortement perturbé le trafic ferroviaire. 

Reprise normale du trafic prévue vendredi matin

Si la vigilance orange ne concerne la région qu'à partir de la mi-journée, la SNCF a choisi d'interrompre les circulations dès jeudi matin. "Dans la mesure où nous amenons des gens au travail le matin, nous devons les ramener le soir. On ne peut pas assurer un service normal sur la première partie de la journée, et ne pas l'assurer le soir."

La circulation de ces TER reprendra vendredi 23 février en cours de matinée, après une inspection des rails, précise la SNCF dans un communiqué.