Des tests antigéniques à destination du personnel de l'Éducation nationale organisés dans l'Aisne, l'Oise et la Somme

Une campagne de tests antigéniques en milieu scolaire est organisée à partir du 15 décembre dans l'Aisne, l'Oise et la Somme. Elle a pour obljectif de permettre aux personnels de l'Éducation nationale de se faire tester rapidement, notamment dans les secteurs où l'accès aux tests est difficile.

Tout comme le test RT-PCR, le test antigénique s'effectue par prélèvement nasal
Tout comme le test RT-PCR, le test antigénique s'effectue par prélèvement nasal © FTV

À partir de mardi 15 décembre, des tests antigéniques seront proposés aux personnels de l'Éducation nationale dans les trois départements picards. 

L'objectif est de permettre aux personnels de se faire tester rapidement "sur des secteurs dans lesquels l’accès aux tests en laboratoire ou officine connaît des tensions, ou dans le cas d’une circulation particulièrement active du virus dans un établissement", précise la préfecture de l'Oise. "Ces campagnes sont à destination de la communauté scolaire de l’établissement qui accueille le dépistage ou se trouvant à proximité directe", ajoute-t-elle.

Ainsi, huit secteurs ont été identifiés par les préfectures, l'Éducation nationale et l'Agence régionale de santé. Les tests vont être déployés, durant la semaine avant les vacances de Noël, dans trois établissements de l'Oise, dont le lycée Marie Curie de Nogent-sur-Oise. Dans l'Aisne, trois lieux sont concernés et dans la Somme deux. 

Les tests seront réalisés par des personnels de l’Éducation nationale, infirmiers et médecins scolaires de l’académie, organisés en équipes mobiles. Plus de 90 se sont d’ores et déjà portés volontaires. 

Les tests antigéniques préconisés car rapides 

Tout comme le test par RT-PCR, le test antigénique s'effectue par prélèvement nasal. Ils détectent les protéines produites par le virus appelées antigènes. Principaux avantages de ces tests : ils sont rapides, l'analyse du résultat peut s'effectuer en 30 minutes, et sont réalisables en dehors des laboratoires.

Si la Haute Autorité de santé considère qu'ils sont un peu moins sensibles que les tests RT-PCR, elle a émis un avis favorable à leur utilisation, en octobre dernier, sous critères définit par elle.

Selon les derniers chiffres du ministère de l'Éducation nationale qui datent de vendredi 11 décembre, 17 structures scolaires et 125 classes sont fermées en France. 4 548 cas de Covid-19 ont été détectés chez les élèves (soit 0,04%) et 754 chez les personnels (soit 0,06%) la semaine passée. Dans l'Académie d'Amiens, cinq classes sont actuellement fermées, mais aucun établissement. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation