• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Thalys : l'état de santé de Mark Moogalian blessé par balle “s'amèliore”

"Son état de santé s'améliore, il a pu se lever quelques instants", écrit l'hôpital dans un communiqué. / © MaxPPP + montage
"Son état de santé s'améliore, il a pu se lever quelques instants", écrit l'hôpital dans un communiqué. / © MaxPPP + montage

L'état de Mark Moogalian, hospitalisé à Lille après avoir pris une balle dans l'attaque du Thalys, "s'améliore" a indiqué le CHU.

Par Avec AFP

L'état de santé de Mark Moogalian, le Franco-américain blessé par balle vendredi dernier dans le Thalys Amsterdam-Paris, "s'améliore", a indiqué vendredi le CHRU de Lille. "Son état de santé s'améliore, il a pu se lever quelques instants", écrit l'hôpital dans un communiqué.

"Compte tenu de l'évolution satisfaisante de son état de santé et sous réserve de quelques examens complémentaires, le patient pourrait être transféré vers un hôpital parisien la semaine prochaine", ajoute le centre hospitalier.

Hospitalisé dans un service conventionnel de chirurgie

Le blessé, âgé de 51 ans et professeur à la Sorbonne, est "aujourd'hui hospitalisé dans un service conventionnel de chirurgie". Il avait été hospitalisé "dès son arrivée" dans le "service des soins intensifs des urgences", puis "transféré" dans le "service des soins intensifs de chirurgie thoracique".

Lors de sa conférence de presse mardi, le procureur de la République de Paris François Molins avait rangé Mark Moogalian parmi les passagers qui avaient "aidé" les Américains Spencer Stone, Alek Skarlatos et Anthony Sadler à "maîtriser" le tireur présumé, Ayoub al Khazzany.

Lundi, François Hollande a décerné la Légion d'honneur aux trois jeunes Américains et au Britannique Chris Norman du Thalys Amsterdam-Paris, dont le "courage" a permis de déjouer une attaque à la kalachnikov. François Hollande a aussi rendu hommage à Mark Moogalian ainsi qu'au passager français, demeuré anonyme, ayant dès le début tenté de neutraliser l'assaillant.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus