Cet article date de plus de 5 ans

Une nuit de non-Braderie à Lille

Comment s'est déroulée la soirée de non-Braderie de Lille ? La réponse avec ce reportage tournée ce samedi soir. 
Pour certains Lillois, pas question de se laisser abattre par l'annulation de la Braderie. Ce samedi soir, dans le Vieux-Lille, des habitants ont par exemple organisé entre amis une "moule sauvage", sur le trottoir... comme un acte de résistance. "Ce qui compte, c'est l'esprit de la Braderie, que les gens se retrouvent entre eux, et qu'on fasse la fête" , témoigne un des participants. 

Un peu plus loin, rue Massena, la soirée a débuté tout doucement. Dans ce restaurant, l'ambiance est festive malgré tout. Il y a des touristes venus du sud de la France mais aussi des habitués. "Braderie ou pas Braderie on vient, explique une cliente. Je la fais depuis que je suis toute petite. Pas moyen qu'on vienne pas. Même cette année, il y a quand même de l'ambiance."Le patron du restaurant, lui, est beaucoup moins satisfait. Ce samedi, il a fait trois moins de couverts qu'un samedi de braderie habituel. "C'est pas bon pour l'économie, explique Nicolas Vue de l'Estaminet L'Gaïette. C'est pas bon pour moi. Moi je trouve que c'est un mauvais signal qu'on envoie"
durée de la vidéo: 01 min 44
Une nuit de non-Braderie à Lille

Au fil de la soirée, les fêtards vont quand même investir la rue Massena, piétonnisée pour l'occasion. Plus loin, place Rihour, le traditionnel et symbolique tas de moule attire encore les curieux. "Il n'y a pas la même ambiance, c'est sûr. Il y a quand même beaucoup moins de monde", note tout de même un passant.

Vers minuit, la Grand' Place de Lille était quand même un peu vide. Beaucoup espèrent le retour de la vraie braderie l'année prochaine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
braderie de lille culture fêtes locales