Cet article date de plus de 5 ans

Valenciennes : l'ouverture d'une "pop school"

A Valenciennes, une pop school vient d'ouvrir ses portes. Elle forme des jeunes sans emploi, de tous horizons, aux nouvelles technologies.
Ils ont entre 18 et 25 ans. Titulaires d'un CAP pâtissier, d'un master ou sans diplômes, tous sont à la recherche d'un emploi dans le numérique et sont très motivés. C'est d'ailleurs le critère de sélection pour ces 24 nouveaux élèves.

Dans cette école de la seconde chance, financée à 90% par l'Europe, ils vont tout apprendre sur les nouvelles technologies "d'une manière intensive, immersive" prècise Emmanuel Vandamme, président de l'Association Numérique et Innovation sociale (ANIS).

Certains ont déjà des projets, comme Enzo Esteves, qui rêve de créer son application pour smartphone. A l'issue de cette formation, ces jeunes sont censés correspondre au profil recherché par les recruteurs régionaux dans le domaine du numérique.
##fr3r_https_disabled##
Valenciennes : l'ouverture d'une "pop school"


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société emploi économie