VIDÉO. Coronavirus : à l'Ehpad de Bourbourg, les visites peuvent désormais se faire dans des bulles en plastique

Fernande Nicollet, 95 ans, a pu voir sa famille dans cette bulle disponible pendant deux semaines à la fondation Schadet-Vercoustre. / © FRANCE 3
Fernande Nicollet, 95 ans, a pu voir sa famille dans cette bulle disponible pendant deux semaines à la fondation Schadet-Vercoustre. / © FRANCE 3

Pour permettre à ses résidents de voir leur famille dans de bonnes conditions pendant l'épidémie de coronavirus, l'Ehpad de Bourbourg a installé des bulles en plastique dans son jardin. Un dispositif astucieux pour permettre de garder le contact, sans prendre de risque sanitaire. 

Par CDB et Vincent Dupire

Parmi les 60 résidents de l'Ehpad de Bourbourg, aucun cas de Covid-19 grâce à 5 semaines de confinement strict. Les visites ont elles aussi été rationnées : une par résident et par semaine, au "parloir" improvisé dans le sas d'entrée. 

Un lieu trop austère pour Audrey Bernard, directrice de la fondation Schadet-Vercoustre, qui a décidé d'installer une bulle à double entrée pour permettre les visites sans risque de contamination. 
 
À Bourbourg, les visites dans cet Ehpad sont possibles grâce à des bulles en plastiques installées dans le jardin.
Reportage de Vincent Dupire et Flavien Bellouti - Montage de Bertrand Deleporte

"C'est beaucoup plus convivial, les gens ont moins l'impression d'être au parloir et d'être en effet prison", constate-t-elle. 


Une paroi étanche


Les proches et le résident pénètrent chacun dans la tente par une entrée différente pour se retrouver dans la même pièce, séparée par une toile en plastique transparent. "Le film est totalement étanche et non poreux au niveau bactériologique", assure Pierre-Stéphane Dumas de la société Bubbletree. 

Ces bulles, concues pour le tourisme, ont du succès puisque trois autres Ehpad du Dunkerquois ont déjà manifesté leur intérêt pour le dispositif. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus