VIDEO. Coronavirus : un livre d'art collector mis en vente en ligne au profit de la recherche et du CHU de Lille

Zoom sur une œuvre signée Marion Cadet / © Marion Cadet
Zoom sur une œuvre signée Marion Cadet / © Marion Cadet

Le livre, disponible en juin, au moment de Lille Art Up, s'intitulera "Coron[ART]virus". Ou quand les artistes lillois s'unissent pour défendre la recherche à l'Institut Pasteur de Lille et soutenir le CHU de Lille.

Par Virginie Demange

L'instigateur du projet est le directeur de publication d'ISSI Magazine, un gratuit sur le thème de la mode, du "lifestyle" et de l'art, distribué dans la métropole lilloise et sur la Côte d'Opale. Thibault Roy, ancien mannequin, est confiné à Madrid, en Espagne. "Ici, on n'a absolument pas le droit de sortir, et je ne supporte pas de rester inactif", confie-t-il. Pour lui, art et science sont indissociables. Alors, un matin, il s'est réveillé avec cette idée. Un livre d'art, "un beau, un très beau livre", qui serait vendu au profit de nos soignants.
 
Aussitôt dit, aussitôt fait, Thibault contacte tous les artistes qu'il connaît. Et tous acceptent, avec beaucoup d'enthousiasme, de se lancer dans ce projet solidaire. "Certains m'ont même dit que ça donnait du sens à leur art. Cette quarantaine est une opportunité incroyable pour donner du sens à notre vie, à la quintessence de notre art", explique Thibault Roy, également fondateur du Fashion day, "qui aurait dû devenir la Fashion week cette année."
 

Générer du matériel avec de l'immatériel


C'est en voyant les différentes annulations, ou encore le report d'Art Up !, la foire d'art contemporain de Lille, que ce passionné s'est dit que l'art ne pouvait pas rester en suspens, et devait permettre de mobiliser du monde. "Je me suis dit qu'on pourrait générer du matériel avec de l'immatériel. Faire quelque chose de créatif pour aider la science."
 
Interview de Thibault Roy, à l'origine du projet Coron[ART]virus

Comment tout cela se concrétise-t-il ? "Le livre fera 112 pages, d'un format 21x28. Il s'agira d'un livre collector numéroté. J'ai lancé une cagnotte en ligne, sous forme de prévente de livres. La première personne qui a réservé aura le numéro 1, etc. Il y a des réservations qui arrivent de partout en Europe. Aujourd'hui, lundi 30 mars, j'en suis à 185 préventes. Dès que nous atteindrons les 250, nous reverserons immédiatement les bénéfices collectés à l'Institut Pasteur de Lille et au CHU de Lille."

25 artistes participants


Le message est clair, il faut faire vite : "Plus vite nous atteindrons l’objectif, plus vite nous pourrons en faire bénéficier les organismes de santé qui en ont plus que jamais besoin. En clair, plus nous vendrons de livres, plus notre action solidaire aidera à préserver des vies."
 
Œuvres signées Ludovic Pessin, Nina Van Kidow, Sébastien Dominici / © Ludovic Pessin, Nina Van Kidow, Sébastien Dominici
Œuvres signées Ludovic Pessin, Nina Van Kidow, Sébastien Dominici / © Ludovic Pessin, Nina Van Kidow, Sébastien Dominici

Les artistes participants sont invités à créer des oeuvres originales pour illustrer leur vision artistique de l'épidémie de coronavirus. "SKWAK, Vincent Lelièvre, Wayne Danza, Nina Van Kidow, Marion Cadet... Pour l'heure, ils sont 25, mais je reçois des demandes par mail tous les jours, se réjouit Thibault Roy. Jef Aerosol vient de rejoindre le navire."
 

"Tout ce qui peut permettre d'aider la recherche, c'est une évidence." - Jef Aerosol


Le pochoiriste, considéré comme l'un des pionniers historiques du street art, n'a pas hésité une seconde. "Je ne me suis pas posé la question. En ces temps difficiles, tout ce qui peut permettre d'aider la recherche, c'est une évidence." Le Lillois n'a pas créé une œuvre spécialement en lien avec le Covid-19, parce que l'une de ses dernières toiles rentrait parfaitement dans le thème.

Elle fait partie de son exposition "Crossover", dont le vernissage à la galerie bruxelloise Martine Ehmer a été reporté à une date ultérieure. "Elle s'appelle "Mal de terre", "Earthache" en anglais. Elle a été faite en pensant à l'environnement, au réchauffement climatique, à la montée des eaux. Mais finalement, elle fonctionne bien avec ce qui se passe aujourd'hui." Pour la découvrir, il faudra attendre juin, et la publication du livre.
 

Une reprise musicale des Marionnettes, en soutien à Christophe, atteint du Covid-19


À la question de savoir si la situation est difficile pour un artiste comme lui, Jef Aerosol répond, là encore, sans hésitation. "Non. Je me sens privilégié. Ce week-end un galeriste de Marseille a vendu deux de mes toiles par Internet." Alors il en profite pour trier des milliers de photos qu'il a stockées sur disque dur, pour jardiner, pour créer, et pour revêtir son autre casquette, celle de musicien.

"Je poste une chanson par jour sur les réseaux sociaux. Sauf hier... Hier, j'en ai posté deux. Christophe est un ami, alors de savoir qu'il a été hospitalisé en réa... Ca m'a mis un coup. J'ai travaillé avec lui, il a écrit de beaux textes pour mes bouquins. J'ai fait une reprise des "Marionnettes", en pensant très fort à lui."
 


Rendez-vous à Art Up ! en juin


Outre les créations artistiques originales, Thibault Roy a prévu de compiler des portraits de Lillois, sur la façon dont ils vivent le confinement. "Le but est de leur donner la parole, de partager leurs belles histoires, leurs visions, forcément différentes, de cette crise sanitaire sans précédent. Des gens qui ont pris le temps, qui ont pu renouer avec leur famille, leurs enfants... Mon envie, c'est de traduire du positif."

Les livres seront disponibles en juin. "L'idée est que les gens puissent venir les chercher à Art Up !, à Lille Grand Palais, entre le 25 et le 28 juin. Ce sera l'occasion de venir rencontrer les artistes, et de soutenir l'art à Lille."



 

Les contreparties et le rôle des contributeurs

Il est possible de soutenir le projet de 3 manières différentes :

1°- 20€ pour le livre Coron[ART]virus numéroté (10 euros reversés)
2°- 40€ pour le livre Coron[ART]virus + une reproduction petit format numérotée et signée d’une oeuvre d’un artiste (28 euros reversés)
3° - 50€ pour le livre + Une reproduction + une dédicace de l’artiste de votre choix + « Merci » avec votre nom sur la page des contributeurs. (33 euros reversés)

Le livre sera disponible à Lille en juin 2020, ou expédié par voie postale. Les bénéfices collectés (après la commission bancaire de 3%, la rédaction et l'impression, les frais d'envoi) seront reversés pour moitié à l’Institut Pasteur de Lille pour la recherche pour un vaccin, et pour l'autre moitié au CHU de Lille.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus