VIDÉO. Enduropale du Touquet : Demeester, Béthys, Hauquier... ces fils de vainqueurs qui comptent prendre la relève

© France 3
© France 3

Les enfants de plusieurs grands noms de l'Enduro arriveront bientôt sur le sable du Touquet.

Par Q.V avec Lila Haffaf

Ils s'appellent  Evan Demeester, Andy Béthys ou Jérémy Hauquier. Des noms familiers pour tout amateur de l'Enduropale du Touquet. 

 

"C'est mon petit gamin"

Le premier est le fils du septuple vainqueur Arnaud Demester. Il n'est âgé que de treize ans, mais s'entraîne assidûment sous l'œil de son père. "C’est mon petit gamin, j’ai vraiment pas envie qu’il se fasse mal parce que je sais ce que c’est, les blessures, et c’est toujours difficile" confie-t-il. "Tant qu’il s’amuse, qu’il se fait plaisir, c’est ça le principal pour moi."

"Quand je le voyais sur le circuit, j'avais envie d'en faire" explique de son côté le jeune. "de me mettre sur un circuit, d'aller à fond sur la plage, ça me faisait rêver, quoi ! J'adorais ça !"
 
Enduropale du Touquet : ces fils de vainqueurs qui comptent prendre la relève
Andy et Thierry Béthys ; Evan et Arnaud Demeester ; Jérémy et David Hauquier - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Lila Haffaf et Flavien Bellouti. Montage de Valérie Biville.

Rêver en voyant son père gagner l'Enduro, Andy Béthys connaît aussi. "Quand je t'ai vu plusieurs fois gagner le Touquet en vidéo, tout ça, c'est vrai que ça m'a toujours fait rêver !" C'était en 2000, 2001, en 2003. Thierry Béthys, aujourd'hui, aimerait voir la relève. 

 

Triple-champion de France junior

"Quand on gagne une épreuve comme l'enduro du Touquet, c'est beaucoup d'émotion, et c'est vrai que ça pourrait être sympa qu’un jour, ce soit Théo son grand-frère ou bien Andy qui le gagne !"

Il y en a un qui est un peu plus proche de gagner : Jérémy Hauquier, fils du vainqueur de l'Enduro en 1997 David Hauquier, actuel président de la course. Le garçon de 18 ans est déjà trois fois champion de France junior. "La relève est assurée, c’est sûr ! Aujourd'hui, il l'a déjà bien prouvé ! Sa carrière ne fait que débuter dans les courses de sable."

"C’est sûr que je veux faire beaucoup de mieux que lui" assure Jérémy, pour qui "gagner une fois le Touquet c’est déjà bien !"
 

Sur le même sujet

Dimanche en politique - 30 ans après l'affaire du voile à Creil, reste-t-il des traces ?

Les + Lus