VIDEO. Gand : des collégiens se déguisent en "musulmans" et déclenchent une polémique

Le "carnaval" organisé par un colège en Flandre a déclenché une vive polémique. Les élèves se sont déguisés en "Saoudiens" ou "musulmans" et ont notamment imité une prière musulmane.

Des images extraites des vidéos du carnaval de Melle publiées sur les réseau sociaux
Des images extraites des vidéos du carnaval de Melle publiées sur les réseau sociaux © Capture d'écran vidéo Youtube 7/7
L'image circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux et elle suscite de nombreuses réactions jusque dans la classe poltique belge. On y voit les élèves d'un collège de Melle (près de Gand en Flandre-Belgique), "déguisés en Saoudiens". Certains imitent une prière muslmane. D'autres dérapent complètement : un élève a ajouté à son déguisement une fausse ceinture d'explosifs

Les vidéos ont été tournées en plein "100 jours", une sorte de carnaval annuel, qui marque les 100 jours avant la fin des cours. Chaque année, un thème est choisi : après "Les touristes", "Les années 20", cette année, c'était "L'Arabie Saoudite".
 
Déguisés "en musulmans", des élèves de rhéto suscitent l'indignation

La direction du collège soutient les élèves et revendique avoir choisi ce thème. "Les autres thèmes n'ont pas été épargnés non plus en matière de clichés, explique à Het Laaste Nieuws Jan De Gendt du collège Paters Jozefieten. L'ambiance des 100 jours se rapproche de celle du carnaval. (...) Il faut contextualiser l'événement dans le cadre d'une semaine "ludique". Et il ajoute : "Nous regrettons profondément si quelqu'un, au sein ou à l'extérieur de l'établissement, a été heurté ou s'est senti humilié par les 100 jours du collège. Les normes et valeurs que nous voulons transmettre à nos élèves sont celles d'une école catholique ouverte au dialogue."

"Scandaleux"


Des représentants de la communauté musulmane belge ont réagi vivement à ce "carnaval" : " Ce n'est plus une simple fête déguisée, c'est se moquer de notre foi. Et on ne s'attendrait justement pas à ce que ce genre de choses soit autorisé dans une école catholique", explique une ancienne élève. "Qu'ils se déguisent n'est pas un problème, ajoute Büsra Altinkaya, un musulman engagé dans la vie politique locale. Mais qu'ils imitent l'appel à la prière et la prière elle-même est scandaleux. De la sorte, ils humilient l'essence de notre foi". 
 
Pour apaiser la polémique, le collège a décidé d'organiser un moment de dialogue et d'enseignement autour des religions pour amener les élèves à aller au-delà des clichés. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter