VIDÉO. Guy Drut de retour à Oignies pour inaugurer un stade à son nom, 47 ans après sa première médaille olympique

Guy Drut est venu lui-même lever le voile sur le nouveau nom du stade d'athlétisme d'Oignies. / © FRANCE 3
Guy Drut est venu lui-même lever le voile sur le nouveau nom du stade d'athlétisme d'Oignies. / © FRANCE 3

Médaille d'argent au JO de Munich en 1972 puis champion olympique du 110 mètres haies à Montréal en 1976, Guy Drut est revenu ce samedi dans sa ville natale d'Oignies (Pas-de-Calais) pour inaugurer un stade à son nom.

Par YF avec Hélène Tonneillier

Le stade d'athlétisme d'Oignies, dans le Pas-de-Calais, est désormais baptisé Guy Drut. L'enfant du pays, aujourd'hui âgé de 68 ans, est venu lever le voile en personne ce samedi. Il y a 47 ans jour pour jour, l'ancien athlète devenu par la suite ministre, remportait sa première médaille olympique à Munich, au 110 mètres haies. De l'argent pour commencer, avant de décrocher l'or, 4 ans, plus tard aux JO de Montréal. De quoi faire rêver les jeunes générations !
 
Oignies : Guy Drut inaugure un stade d'athlétisme à son nom
Reportage d'Hélène Tonneillier et Bertrand Théry

A l'Etoile Oignies, son club d'athlétisme, on n'a rien oublié de ses exploits. "C'est une fierté, une inspiration, l'Etoile Oignies est connue sur tous les stades de France, à chaque fois qu'on dit qu'on vient de l'Etoile d'Oignies, on nous dit "Ah, le club de Guy Drut !", donc c'est connu dans tout l'athlétisme français", se réjouit Arnaud Flanquart, le président du club.
 
1972 : les proches du Nordiste Guy Drut assistent en direct à sa médaille à Munich

"Ce n'est la première fois qu'on baptise de mon nom un équipement sportif", rappelle Guy Drut."A travers la France, il y a eu des stades, des gymnases, des rues... donc c'est toujours assez honorifique et j'en suis conscient. Mais le stade où j'ai commencé, ça, c'est quand même quelque chose !"  

Pascal Martinot-Lagarde, actuel recordman français du 110 mètres haire et Tony Estanguet, ex-champion olympique de canoë-kayak et président du comité d'organisation des JO de Paris 2024, étaient eux aussi présents à cette inauguration.  Avec Guy Drut, c'est la France du sport qui a mis à l'honneur ce samedi cette petite ville du bassin minier du Pas-de-Calais.
 

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus