• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

VIDEO. Louvre-Lens : une statue en hommage à ceux qui luttent contre la pauvreté

"tenir", une statue à voir dans le parc du Louvre-Lens / © Maylis Septembre
"tenir", une statue à voir dans le parc du Louvre-Lens / © Maylis Septembre

C'est la journée mondiale du refus de la misère. Le Louvre-Lens s'implique à sa façon avec une nouvelle sculpture (signée Françoise Pétrovitch) installée dans le parc du musée. Elle est intitulée "Tenir".

Par Maylis Septembre / Jean-Pascal Crinon

Les yeux clos... Une force intérieure. Un visage pour ces combattants silencieux qui luttent, au quotidien, debout. La statue a été baptisée "Tenir" et est désormais exposée dans le parc du Louvre-Lens.

L'oeuvre fait écho à l'histoire de ses commanditaires. Des habitants de Liévin issus de différentes associations solidaires, comme ATD Quart-monde. "Faut donner la main...Même si la personne est en bas, remonte-la,  ne la laisse pas !", a proclamé une des membres de l'association, émue, devant la statue.
 
Louvre-Lens : une statue en hommage à ceux qui luttent contre la pauvreté


Cette statue de 2 mètres a été inaugurée ce mardi. Elle vient symboliser le combat des associations contre la pauvreté. "On est très émus. Ça fait 9 ans qu'on se bat pour l'avoir. Vraiment, c'est quelque chose qui nous honore", explique Maryline Colliez, d'ATD-Quart Monde. 

La statue présente une figure féminine empêchant l'être vulnérable de tomber lui aussi dans la précarité. Entre énergie, tendresse et mélancolie... L'aboutissement de 3 ans de travail pour cette artiste. Comment représenter un combat au quotidien, l'intégrer dans l'histoire du bassin minier ? "J'ai choisi une patine noire pour le bronze, qui rappelle la mine. Un noir bleuté qui va bien ici dans le bois", a expliqué Françoise Pétrovitch, artiste. 

Majestueuse, l'oeuvre trône désormais dans le parc du musée pour une durée illimitée... Elle s'accompagne pour deux semaines d'une exposition temporaire, hommage à ces résistants à la misère. 

 

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus