VIDÉOS. Le blocage des lycées se poursuit : 35 lycées concernés dans le Nord et le Pas-de-Calais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
Photo d'illustration prise mardi 4 décembre.
Photo d'illustration prise mardi 4 décembre. © MAXPPP

À Lille, des Gilets jaunes se sont joints aux lycéens.

La mobilisation se poursuit dans les lycées contre Parcoursup, la réforme du bac et le service national universel (SNU) et notamment dans l'Académie de Lille, où l'on comptait ce jeudi matin 35 établissements concernés par des blocages ou par des tentatives de blocages.

Parmi ces lycées, on compte une dizaine d'établissements dans l'ensemble de la métropole lilloise, et notamment le lycée Montebello où la mobilisation était encore forte, ce jeudi matin. Des Gilets jaunes s'étaient par ailleurs joints au mouvement. 
 
À Lille, les lycéens et les Gilets jaunes se mobilisent ensemble

 

"Les parents sont mobilisés alors les enfants se mobilisent aussi"

"On est inquiets pour leur avenir également, parce qu'on soutient leur mouvement comme ils soutiennent le nôtre" explique Jean-Michel, un Gilet jaune. Et les lycéens apprécient ce soutien : "La coïncidence avec les Gilets jaunes, c'est quelque chose d'important parce qu'il y a plus de gens qui se mobilisent plus facilement." souligne Maya Van Nieuwenhove, lycéenne. Et d'ajouter : "Les parents sont mobilisés alors les enfants se mobilisent aussi."
 
Lycées bloqués à Lille : "La coïncidence avec les Gilets jaunes, c'est quelque chose d'important "

On compte également cinq lycées touchés de près ou de loin par le mouvement de blocage dans l'agglomération de Dunkerque. Des lycées de Douai et de Valenciennes notamment sont également touchés.

Plusieurs personnes ont été interpellées mercredi matin à la suite de violences contre les forces de l'ordre, notamment à Hénin-Beaumont, à Valenciennes ou à Coudekerque-Branche.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.