• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Vous rendre à Bruxelles en voiture pourrait désormais vous coûter cher !

© MAXPPP
© MAXPPP

Quelques petites choses à savoir avant de planifier votre prochain voyage.

Par Quentin Vasseur

Automobilistes, méfiez-vous : la région bruxelloise est désormais une "Zone basse émission", et ça ne concerne pas que les gros pollueurs. Depuis ce 1er octobre 2018 de (lourdes) sanctions vont être adressées aux véhicules jugés trop polluants (de norme Euro 0 et Euro 1) mais aussi aux véhicules immatriculés à l'étranger qui n'auront pas été enregistrés au préalable !

 

Deux amendes de 150 et 350 euros


Il est donc devenu indispensable si vous envisagez de rejoindre Bruxelles (ou d'en traverser la région) d'inscrire au préalable votre véhicule via un formulaire en ligne, gratuit. Autrement, vous vous exposez à une amende de 150 euros. Cet enregistrement est valable pendant trois ans.

"Si un véhicule entre dans la zone de basses émissions de la Région bruxelloise, et qu’il n’a pas été enregistré au-préalable, une amende de 150€ peut être perçue (même si le véhicule respecte les conditions d’accès de la zone de basse émissions)" peut-on lire sur le site de la région bruxelloise. "Le non-respect de cette règle entre en vigueur aujourd’hui" précise Bruxelles Environnement, joint par mail.

Sauf dérogation, les véhicules diesel immatriculés avant 1997 n'ont plus le droit de circuler à l'intérieur de la Zone basse émission de Bruxelles. S'ils sont flashés dans la capitale belge et ses environs autoroutiers, une amende de 350 euros sera adressée à leur propriétaire.

 

Amendes non cumulables


Ces deux amendes ne sont toutefois pas cumulables : "l’amende de 150 euros (pour non enregistrement) n’est pas cumulable avec celle du non respect des critères d’accès de la LEZ (350 euros)" explique Bruxelles Environnement.

À noter aussi que si vous avez été flashé plusieurs fois en quelques semaines à cause d'un véhicule non enregistré ou d'un véhicule diesel trop vieux, vous n'aurez qu'une seule amende. Il y a un délai de trois mois avant toute nouvelle amende.

 

La liste des véhicules polluants bientôt élargie


Cette zone avait été instaurée le 1er janvier dernier, mais s'accompagnait d'une phase de transition de neuf mois au cours de laquelle aucun véhicule n'était verbalisé. Cette période est désormais finie et la restriction devrait même s'étendre, à partir du 1er janvier 2019, aux véhicules essence immatriculés avant 1997 ou aux véhicules Diesel plus récents (de norme Euro 2) précise la RTBF.

Pour savoir si votre véhicule est concerné, faites le test sur le site de la Zone basse émission de Bruxelles.

 

Attention aux arnaques !

L'enregistrement de votre véhicule se fait en ligne et gratuitement. Pourtant, "certains sites Internet vendent des « stickers » pour circuler dans la LEZ bruxelloise" alertent les services de Bruxelles Environnement.

Si votre véhicule a moins de 20 ans, il n'y a donc pas besoin d'acheter quoi que ce soit pour être autorisé à circuler, selon de vous enregistrer.

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus