Wallerand de Saint-Just mis en examen pour recel d'abus de biens sociaux

Conseiller régional de Picardie, engagé dans la campagne en Île de France, Wallerand de Saint Just est aussi trésorier du Front National. C'est à ce titre qu'il a affaire à la justice. Les magistrats soupçonnent le parti frontiste d'avoir mis en place un système frauduleux pour se financer.

Wallerand de Saint Just et Marine Le Pen
Wallerand de Saint Just et Marine Le Pen © France 3 Picardie
Tête de liste du FN aux régionales en Ile-de-France, Wallerand de Saint Just a également été placé, d'après l'AFP, sous le statut intermédiaire de témoin assisté pour le délit de complicité d'escroquerie au préjudice de l'Etat lors des législatives de 2012.

Toujours d'après l'AFP, dans ce volet initial de l'affaire, les juges d'instruction soupçonnent le FN, qui a été mis en examen le 9 septembre, le micro-parti Jeanne, gêré par des proches de Marine Le Pen, et le principal imprimeur du mouvement, Riwal, d'avoir mis en place un système d'enrichissement frauduleux avec de l'argent public.

Les juges ont déjà mis en examen six personnes dans ce dossier, dont le vice-président du FN, Jean-François Jalkh, le patron de Riwal et proche de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, ainsi que trois personnes morales, le FN, Jeanne et Riwal.

De son côté, Wallerand de Saint Just dénonce une usine à gaz.....

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société rassemblement national politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter