Younes, le frère d'Abaaoud, de retour en Europe ? Une enquête est ouverte

Younes et Abdelhamid Abaaoud.
Younes et Abdelhamid Abaaoud.

Abdelhamid Abaaoud, suspecté d'être l'un des cerveaux des attentats de Paris, avait rejoint la Syrie avec son petit frère. Ce dernier est suspecté d'être sur la route du retour en Europe. 

Par @F3nord

Younes Abbaoud, frère d'Abdelhamid Abaaoud, l'un des organisateurs des attentats de Paris, est-il de retour en, Europe. Oui, selon plusieurs médias belges qui citent des sources proches d'interpol. Peut-être selon le parquet de Bruxelles qui a ouvert une enquête sur cet éventuel retour de Younes Abaaoud en Europe ou en Belgique. Selon l'agence Belga, le porte-parole du parquet n’était toutefois pas en mesure de confirmer les rumeurs de son retour sur le territoire européen, belge voire à Bruxelles relayées par plusieurs médias.

Au début de l'année 2014, cet adolescent avait été emmené de force en Syrie par son grand frère Abdelhamid. Il n'avait alors que 13 ans et avait été surnommé "le plus jeune combattant de l’État islamique". Depuis, il est pisté par les services de renseignement.

Une photo sur Facebook

Une photo publiée sur une page Facebook accompagné d'un message de "vengeance" a relancé ces derniers jours les spéculations autour d'une arrivée de Younes Abaaoud en Europe. Mais cette photo et ce message ne sont pas authentifiés formellement et pourraient n'être que des tentatives de manipulation. 

"On fait dire ce que l'on veut à une image qui, de surcroît, n'est pas authentifiée", commente une source belge dans Metronews. Car vraie ou fausse menace, l'Etat islamique ou ses soutiens savaient que la photo de ce gamin, devenu symbole, pouvait avoir un impact médiatique très fort. Le message est bien passé."

La photo de Younes Abaaoud aux côtés d'autres djihadistes en Syrie avait été publié début 2015. On le voyait vêtu d’une tenue traditionnelle et armé d’une Kalachnikov. Omar, le père de cette famille avait témoigné et dit sa "honte" :  "Je n'en peux plus. Je suis sous médicaments et j'ai trouvé refuge chez des amis. Abdelhamid a déshonoré notre famille. Il a détruit nos vies. Je ne veux plus jamais le voir. Pourquoi, au nom de Dieu, voudrait-il tuer des Belges innocents ? Notre famille doit tout à ce pays". A propos de Younes, 14 ans, qui se trouve en Syrie depuis un an, il disait aussi : "Je ne lui pardonnerai jamais d’avoir embrigadé mon autre fils, Younes".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus