A Renault Sandouville, une nouvelle période de "jours non travaillés"

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB / AFP

Du 29 octobre au 2 novembre l'usine Renault de Sandouville va à nouveau connaitre une période de "jours non travaillés". En cause: la baisse des commandes selon la direction.

Durant cette période, les salariés pourront utiliser leur capital temps disponible, prendre des jours de congés individuels ou se mettre en chômage partiel rémunéré à hauteur de 85% du salaire net.

Cette décision intervient alors que l'usine a été arrêtée en août et septembre à la fois pour les congés annuels et pour adapter les installations à la production d'un utilitaire Trafic qui remplacera la Laguna et l'Espace dont les remplaçantes seront assemblées à Douai (Nord).
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité