Ouverture du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, centré sur la Syrie

Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre s'ouvre ce lundi jusqu'au dimanche 14 octobre. Une semaine de rencontres autour de l'actualité internationale et du journalisme. Et un thème phare : la Syrie. 

© Prix Bayeux-Calvados, DR
Depuis 1994, la ville de Bayeux, associée au Conseil général du Calvados, organise ce prix destiné à rendre hommage aux journalistes qui exercent leur métier dans des conditions périlleuses pour nous permettre d’accéder à une information libre.

Pendant une semaine, Bayeux est un point de rencontre entre professionnels des médias du monde entier, reporteurs, photographes, auteurs. 
C'est aussi une fenêtre ouverte sur l'actualité internationale, à travers des expositions, des soirées thématiques, des projections, un salon du livre, un forum média, des rencontres avec les scolaires,… et bien-sûr une soirée de clôture qui récompense les lauréats des différentes catégories de reportages (photographie, télévision, radio, presse écrite…).

L'actualité du Prix de Bayeux est à suivre tout au long de la semaine sur le site Géopolis de France Télévisions
Prix Bayeux-Calvados 2012, le teaser
Le Président du jury pour cette 19ème édition est Gilles Peress,  célébrissime photographe français de l’agence Magnum Photos.
Voir le site officiel du Prix Bayeux-Calvados. 

Gros plan sur la Syrie

La thématique phare de cette 19ème édition, c'est la Syrie, où se multiplient les actes de violence contre les journalistes syriens, y compris les professionnels des médias officiels.
"Comment informer lorsque le journaliste est menacé de mort?" c'est l'une des questions qui sera abordée vendredi 12 octobre lors d'une soirée débat intitulée "Syrie, Zone interdite", animée par Jean-Marc Four de France Culture.

Selon Reporters Sans Frontières (RSF) au moins dix journalistes professionnels et 21 "citoyens-journalistes" ont été tués en Syrie depuis le début de la révolte en mars 2011.
Mi août RSF, partenaire du Prix, avait fait part de sa "vive préoccupation quant à la multiplication des actes de violence perpétrés contre les journalistes syriens, y compris les professionnels des médias officiels ou pro-régime".

Une exposition dans les rues de Bayeux "Syrie, un peuple sacrifié" combine le travail de Rodrigo Abd (AP), Mani (indépendant) et Alessio Romenzi (Corbis).
Et Damas sera également évoqué lors d'une table ronde AFP organisée vendredi après-midi sur le thème "Blog, tweet...journalistes à l'heure des réseaux sociaux". Elle sera présentée par Marlow Hood responsable anglophone des blogs à l'AFP.

La guerre de Bosnie est également l'un des grands thèmes de cette 19e édition avec la projection mardi du film d'Angelina Jolie "Au pays du sang et du miel", suivie d'un débat avec Rémy Ourdan, correspondant du Monde pendant le siège de Sarajevo.

Une exposition présente en outre une quarantaine d'images des photographes ayant contribué au livre "Bosnia 1992-1995", dirigé par Jon Jones paru en juillet 2012.
La Somalie, l'Etat du Bahrein, la conflit israelo-palestinien ou la Colombie seront également évoqués lors de projections suivies de débats.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prix bayeux-calvados médias