• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le procès contre RTE une nouvelle fois reporté

Les pylônes de la future THT en cours de construction sur le terrain litigieux - Archives / © France 3 Basse-Normandie
Les pylônes de la future THT en cours de construction sur le terrain litigieux - Archives / © France 3 Basse-Normandie

Le juge des référés de Coutances a de nouveau repoussé d'une semaine ce jeudi l'examen d'une requête contre RTE, filiale d'EDF, visant la ligne à très haute tension (THT) Cotentin-Maine.

Par Catherine Berra

Il s'agit du second report dans cette affaire, cette fois, à la demande de l'avocat de la plaignante, Me Gervais Marie-Doutressoulle. Il a besoin de plus de temps pour examiner de nouvelles pièces reçues mardi.

Le juge des référés de Coutances devait examiner la requête d'Hélène Paingt, 82 ans, domiciliée à Saint-Martin d'Aubigny dans la Manche, où RTE avait commencé des travaux pour la THT le 26 septembre sans arrêté préfectoral d'occupation temporaire de la propriété, ni accord préalable des propriétaires.

Me Marie-Doutressoulle s'était immédiatement rendu sur place pour faire arrêter le chantier.

Mme Paingt avait par ailleurs déposé plainte contre RTE pour tentative d'extorsion de signature à personne vulnérable mais celle-ci a été classée en mai, selon le parquet.

Malgré l’opposition des propriétaires du champ, le 27 septembre RTE a abattu une quinzaine de chênes et commencé à assembler des pylônes alors que l'entreprise venait tout juste de perdre un procès face à un agriculteur dans une affaire similaire. 

De son côté, le préfet de la Manche a demandé la semaine dernière que le TGI de Coutances se déclare incompétent dans ce dossier, au bénéfice du tribunal administratif.

Sur le même sujet

Graines de jardin 2019 à Rouen

Les + Lus