Baie de Seine : quand la coquille est bonne

Elle est douce et légèrement sucrée. La coquille Saint-Jacques de la Baie de Seine fait son retour sur les étals. 

© France 3 Basse-Normandie
L’ouverture de la pêche de la coquille en Baie de Seine a démarré hier (jeudi 15 novembre). Une ouverture en avance de 15 jours par rapport aux années précédentes, il faut dire que les gisements sont abondants (4 fois plus que d'habitude). La quantité est là. 
La coquille est toujours "excellente", selon les professionnels, même si il faudra attendre encore quelques jours pour qu'elle soit parfaitement "coraillée", car elle a environ un mois de retard dans sa croissance cette année (l'été fut tardif). 

43 euros les 10 kilos en vente directe

Les pêcheurs bas-normands sont revenus de leur première pêche avec au total 200 tonnes de coquilles.
Lors des ventes à la criée ce vendredi matin, la coquille s'échangeait aux alentours de 2,15 euros le kilo au prix de gros.

A Courseulles-sur-mer, dans le Calvados, en vente directe, sans intermédiaire, du pêcheur au consommateur, la Saint-Jacques était vendue au prix de 43 euros les dix kilos (4,80 euros au détail). Tarif unique sur tout le quai.
La coquille Saint-Jacques est toujours recherchée, en particulier lors des semaines précedant les fêtes de fin d'année.

La semaine prochaine, les pêcheurs feront plusieurs sorties. Il est donc possible que le prix soit très compétitif pour le consommateur en fin de semaine.
Voir le reportage de Pierre-marie Puaud et Claude Leloche
durée de la vidéo: 01 min 48
Coquille Saint-Jacques 2012, première sortie
Le Directeur du groupement qualité Normandie fraîcheur mer, Arnaud Manner, était l'invité du JT de France 3 Basse-Normandie, ce vendredi 16 novembre 2012.






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche mer consommation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter