Cet article date de plus de 8 ans

Caen : Orelsan au Zénith pour le dernier concert de sa tournée

Le Zénith de Caen, dimanche soir, était la dernière date de la longue tournée sur scène du rappeur bas-normand Orelsan. Un concert qui a ravi les fans. 
Orelsan au Zénith de Caen, le 2 décembre 2012
Orelsan au Zénith de Caen, le 2 décembre 2012 © France 3 Basse-Normandie
Il faut dire que le chanteur était sur ses terres. Natif d'Alençon dans l'Orne, Orelsan a vécu à Caen plusieurs années.
Il y a fait son lycée (le Lycée Victor Hugo), et ses études (l'École de Management de Normandie). 

Dimanche soir, Orelsan a fait de nombreuses allusions à son passé dans la ville de Caen : "J'habitais à 200 mètres (du Zénith), je suis passé devant je ne sais pas combien de fois, je ne me suis jamais dit : un jour m'aurait mon nom là !", a confié Orelsan.  
La salle, pleine à craquer (beaucoup de filles dans cette foule très jeune), s'enflamme dès les premiers morceaux. 
Le rappeur Caennais y met toute son énergie, le show dure presque deux heures .... Orelsan offre même au public la chanson "Saint Valentin", qu’il n’avait plus jouée depuis très longtemps. Et conclut en beauté avec "Suicide social".  

Sur la page facebook d'Orelsan, les fans qui étaient dans la salle dimanche soir pour ce dernier concert saluent l'artiste : "Ambiance de folie ... T'as tout déchiré !... Un truc de fou !...Enorme!..C'était une tuerie ..J'ai trop kiffé !"....
Le concert, qui était d'abord prévu au "Cargö" de Caen, avait été déplacé vers le Zénith en octobre par les organisateurs face à "l'avalanche de demandes de billets". 
Le reportage deCarole Lefrançois, Joss Minfir et François Hauville
© F3 Basse-Normandie
Le rappeur, qui a sorti son deuxième album "Le Chant des sirènes" il y a un peu plus d'un an, a confirmé face au public lors de cette tournée ses talents à la fois musicaux et scéniques.
En mars 2012, Orelsan avait déjà reçu la Victoire du meilleur album de musiques urbaines de l'année et la Victoire de la révélation au public de l'année, lors des 27ème Victoires de la musique. 


Mais au fait, pourquoi "Orelsan" ? 

L'artiste a choisi ce nom de scène qui reprend en partie le dimunitif de son prénom : « Orel », parce que c'est son diminutif (s'appelant Aurélien), ensuite « San » parce qu'il aime lire les bandes dessinées japonaises (manga), et en japonais « -san » est le suffixe de cordialité commune pour les personnes à qui l'on s'adresse oralement. Il s'est donc appelé "Orelsan".

Tout savoir sur le parcours d'Orelsan, sur le site de Wikipedia


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
concerts musique culture orelsan