• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Havre : des mousses au chocolat font débat

La municipalité a retiré du menu des élèves de certaines écoles maternelles et primaires des mousses au chocolat. La raison invoquée : ces desserts contenaient de la gélatine de porc.

Par Emmanuelle Partouche

L’affaire remonte à la semaine dernière. D’après plusieurs sources concordantes, 8 500 mousses au chocolat auraient été mises à la poubelle à la dernière minute. Plusieurs employés des cantines scolaires auraient révélé que de la gélatine de porc avait été utilisée pour confectionner ces desserts.

Dans un communiqué de presse, la municipalité affirme avoir toujours respecté le principe de laïcité dans les différentes cantines scolaires de la ville rappelant : "seuls les plats à base de viande de porc font l’objet d’une proposition de substitution".

Pourquoi alors avoir touché aux desserts ? Toujours dans ce même document, la mairie dit avoir voulu respecter le principe de précaution : " dans l’attente de vérification de la composition de cet ingrédient d’origine animale, et au regard du délai particulièrement court vu les contraintes de production, la Ville a souhaité, pour éviter toute disparité ou inteprétation dans le comportement des équipes de restauration, faire procéder au remplacement de la préparation par d’autres desserts à disposition dans les cuisines."

Entre les critiques sur le gâchis alimentaire et celles sur le non-respect du principe de laïcité à l’école, la polémique enfle.

Voyez le reportage réalisé par Anne-Laure Meyrignac et Gwenaëlle Bron

Polémique autour d'une mousse au chocolat au Havre

 

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus