• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Trouville : les célébrités défendent leur point de vue

La maison de retraite pour personnes âgées dépendantes (EPAD) doit être construite sur la colline d'Hennequeville, sur les hauteurs de Trouville. Les travaux sont arrêtés. / © France 3 Basse-Normandie
La maison de retraite pour personnes âgées dépendantes (EPAD) doit être construite sur la colline d'Hennequeville, sur les hauteurs de Trouville. Les travaux sont arrêtés. / © France 3 Basse-Normandie

Le projet de contruction d'une maison de retraite pour personnes âgées dépendantes est suspendu à la décision du Tribunal Administratif de Caen. Les travaux de terrassement sont arrêtés.

Par Pierre-Marie Puaud

La semaine dernière, le rapporteur public, dont l'avis est souvent suivi par le Tribunal Administratif, a préconisé l'annulation du permis de construire. Il s'appuie sur les dispositions de la loi littoral qui précise que les nouvelles constructions doivent obligatoirement se faire dans la continuité de l'urbanisation existante.

Les travaux de terrassement qui avaient commencé sur la colline d'Hennequeville ont été stoppés. La construction de cet établissement hospitalier pour personnes âgées dépendante (Ehpad) est désormais suspendue à la décision du tribunal. Cette résidence de 7000 m² d'une capacité de 111 chambres est entre autre prévue pour accueillir des personnes atteintes de la maladie d'Alzeimer. Elle devrait entraîner la création de 85 emplois.

Le projet de résidence Trouville-Marine / © SCPA Bienvenu architectes - Caen
Le projet de résidence Trouville-Marine / © SCPA Bienvenu architectes - Caen


Mais depuis plusieurs mois, l'idée d'implanter cette maison de retraite sur ce terrain de trois hectares déplaît aux voisins. Les résidences secondaires les plus proches appartiennent à la photographe Bettina Rheims et au célèbre producteur de spectacles Pascal Bernardin.


Ils ont saisi le Tribunal Administratif afin de "protéger la colline" assure leur avocat, M° Jean-Michel Darrois, l'un des ténors du barreau de Paris qui est, à la ville, l'époux de Bettina Rheims. La colline est "fragile" dit-il, et il convient de ne pas perturber l'écoulement des eaux. Officiellement, rien à voir avec un quelconque souci de vouloir protéger la jolie vue sur la mer. "Il faut certainement une maison de retraite",admet M° Darrois, mais "pas là !"

Le reportage de Rémi Mauger et Franck Bodereau :
 

DMCloud:21303
Des célébrités opposés à un projet de maison de retraite


Les intervenants :

- Didier Decostère, promoteur
- Jean-Michel Darrois, avocat
- Christian Cardon, maire de Trouville-sur-mer
 

Sur le même sujet

Manger Bio et local, c'est l'idéal

Les + Lus