Au Havre, la guerre du béton aura bien lieu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie du Mesnil-Adelée
© France 3 Baie de Seine

Les salariés de la cimenterie Lafarge ont manifesté ce jeudi matin au grand port maritime du Havre. Ils protestent contre deux projets d'implantation d'usine de broyage de ciment qui leur feraient concurrence porte Océane. Or, Lafarge est seul sur ce terrain depuis 40 ans.

Les salariés de Lafarge craignent pour leurs emplois : 150 à la cimenterie et 400 induits. Ils jugent cette nouvelle concurrence déloyale avec des emplois rémunérés au minima sociaux et du ciment fabriqué hors zone Euro sans les mêmes contraintes réglementaires.

La société SMEG importe effectivement sa matière première de Turquie pour fabriquer du ciment. L'autre projet est celui de Vracs de l'Estuaire. Cet industriel possède déjà une usine de broyage à Saint-Nazaire et compte en installer une autre au port du Havre dès 2013.

Interview de David Auguet, délégué CGT de la cimenterie Lafarge réalisée ce matin par nos confrères de France 3 Baie de Seine :

Manifestation des salariés de Lafarge au Havre

Les salariés de Lafarge ont été rejoints dans leur mouvement par les autres entreprises en difficulté de la région havraise. Total, Renault Sandouville, Aircelle, dockers... une cinquantaine de représentants syndicaux a donc interrompu le conseil de développement du port maritime pour faire part de ses doléances.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.