Mardilly (61) : saisie de chevaux maltraités

© Fondation 30 Millions d'Amis
© Fondation 30 Millions d'Amis

Plusieurs organismes de protection animale sont intervenus ce mercredi matin à Mardilly (61) pour saisir, sur décision judiciaire et à titre conservatoire, 46 chevaux abandonnés. 

Par Aurélie Misery

La Fondation 30 Millions d’Amis, le Chem (Centre d'hébergement pour Equidés Maltraités) et la Fondation Bardot ont procédé ce mercredi matin au retrait de 46 chevaux livrés à eux-mêmes et très amaigris sur la commune de Mardilly, près de Gacé, dans l’Orne. 

Les organisations de protection animale étaient assistées par les gendarmes d’Argentan (61) et le personnel de la DDPP (Direction départementale de la Protection des Populations).

Les autorités vétérinaires avaient constaté, dès le mois de juin 2012, les conditions de vie dans lesquelles étaient maintenus les équidés. Le propriétaire avait déjà été mis en demeure de séparer les mâles et d’accroître considérablement l’espace dévolu aux animaux, l’espace existant étant très largement en deçà de la réglementation.

Les animaux saisis ont été acheminés vers des pensions équines de la région. La moitié d’entre eux a été confiée conjointement, à titre provisoire, à la Fondation 30 Millions d’Amis et au Chem, l’autre moitié étant prise en charge par la Fondation Bardot.

Deux plaintes ont été déposées : l’une pour « abandon », l’autre pour « privation de nourriture ou d’abreuvement »  et « absence de registre d’élevage ». La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile, espère la confiscation définitive des animaux à son profit. L’audience a été fixée au 22 mars 2013 devant le tribunal de police d’Argentan.

Sur le même sujet

Chevron, la sécurité dans une usine Seveso de la zone industrielle du Havre

Les + Lus