Cet article date de plus de 8 ans

"Messieurs les juges, réfléchissez bien !" : l’appel solennel d’Yvon Scornet à quelques heures de l’avenir de la raffinerie Pétroplus

En attendant, ce mardi midi, la décision du tribunal de Commerce de Rouen, les salariés de Pétroplus retiennent leur souffle…
© France 3 Haute-Normandie

Espoir et ultime attente

C’est durant tout ce weekend de Pâques que les juges devaient examiner les quatre dossiers de reprise de la raffinerie Pétroplus de Petit-Couronne. Des dossiers déposés dans la soirée de vendredi dernier.  Avant  la réponse ce mardi midi du tribunal de commerce de Rouen, les salariés de Pétroplus et  tous ceux qui les soutiennent retiennent leur souffle et croisent les doigts.
Sans faire pression sur les magistrats, Yvon Scornet, le porte parole de l’intersyndicale, leur lance un appel solennel et poignant :

"Considérez, messieurs les juges, monsieur le président, que ces dossiers (que vous examinez en ce moment) sont en mesure d’être validables dans 15 jours.
Donc laissez nous notre chance.   Réfléchissez bien, il y a de quoi creuser et faire une offre solide."  



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
raffinerie petroplus