Cet article date de plus de 8 ans

Grâce à Internet, le livre de Agnès Martin-Lugand est repéré par une maison d'édition

"Les gens heureux lisent et boivent du café", ce roman est le premier d'une Rouennaise sorti uniquement sur Internet fin décembre. Finalement ce livre numérique va avoir son pendant papier.
Agnès Martin-Lugand a écrit son premier livre disponible pour les tablettes.
Agnès Martin-Lugand a écrit son premier livre disponible pour les tablettes. © France 3 Haute-Normandie
On le sait Internet peut-être un véritable tremplin pour des jeunes artistes en herbe dans le milieu de la musique. Mais la Toile permet aussi de promouvoir des talents d'écrivains. C'est l'histoire d'Agnès Martin-Lugand.Cette Rouennaise  a écrit son premier roman "les gens heureux lisent et boivent du café" dans lequel elle narre l'histoire d'une trentenaire qui perd son mari et sa fille dans un accident. On suit alors les "yoyo affectifs", comme le décrit la narratrice, de Diane, l'héroïne et narratrice.

En trois mois, le livre est vendu à 8.500 exemplaires

Agnès ne démarche pas les maisons d'éditions, elle passe directement par la case web. Elle publie le fruit d'un travail de longue haleine fin décembre 2012 sur Internet. En trois mois, le livre est vendu à près de 8.500 exemplaires. Repéré par une maison d'édition, l'ouvrage sortira d'ici le mois de juin chez Michel Lafon.

Colombine Denis et Margot Loizillon ont rencontré Agnès Martin-Lugand
Avec les interviews de Agnès Martin-Lugand: Auteur de "les gens heureux lisent et boivent du café" et Florian Lafani, chargé du développement numérique chez  Michel Lafon



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres internet