Cet article date de plus de 8 ans

Comment les libraires résistent à la crise du livre ? L’exemple au Havre de La Galerne

Dans un secteur bousculé par les  sites Internet de ventes en ligne et d’augmentation des charges des boutiques, les librairies indépendantes doivent s’adapter pour survivre

Pas qu’un simple point de vente

Comment continuer à exister face à la crise ? C’est bien la question que se posent les libraires, au moment où Internet change la donne, et où les grands groupes ferment leurs succursales de vente de produits culturels. Si les enseignes comme Virgin et la Fnac sont dans la tourmente (et plus récemment Chapitre qui va fermer son magasin d’Evreux)  les librairies indépendantes tentent de s’adapter.
C’est le cas au Havre, de La Galerne. Créée il y a trente ans, cette institution havraise a su s’adapter à l’évolution du marché en proposant à ses clients un lieu convivial où l’on peut consommer un café (ou un thé), s’asseoir dans de confortables fauteuils et lire sans acheter. Autre axe de résistance aux grandes surfaces : l’accueil et le conseil grâce à une trentaine d’employés.
Quant à la concurrence d’Internet, La Galerne a ouvert en octobre 2012 son propre site pour vendre en ligne, mais aussi, comme s’il s’agissait d’un autre rayon à part entière du magasin, pour proposer des conseils de lecture, des coups de cœur, des dossiers thématiques et des vidéos d’interviews d’auteurs.

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine d’Emmanuelle Darcel et Karima Saïdi  avec les interviews de : 
##fr3r_https_disabled##
22/04/2013_librairie "La Galerne"

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres baie de seine