• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Caen : une muraille du Moyen-âge comme cadeau empoisonné

L'escalier médiéval de la rue de Geôle / © France 3 Basse-Normandie
L'escalier médiéval de la rue de Geôle / © France 3 Basse-Normandie

Des habitants de Caen sont en conflit avec la Mairie à propos d'une muraille médiévale dont ils sont devenus propriétaires à leur insu. 

Par LQ

C'est un mur de 8 mètres de haut et 3 mètres de large. Un vestige des fortifications qui entouraient la ville de Caen au Moyen-âge. 
Cet escalier de pierre jouxte une petite co-propriété de la rue de Geôle. 
Jusqu'en 2011, la ville possédait le bâtiment voisin, l'ancienne école des Beaux-arts. C'est à l'occasion de la vente du bâtiment qu'un géomètre a estimé, d'après ses relevés, que la muraille n'appartenait pas à la commune, mais aux co-propriétaires de la résidence.  

Les co-propriétaires tombent des nues. Quand ils ont acheté leur appartement, leurs notaires respectifs ne leur ont jamais dit qu'ils étaient en train d'acheter en même temps une muraille du Moyen-âge. 
Ils ne veulent pas de ce cadeau empoisonné, qui pourrait les ruiner s'ils étaient obligés de l'entretenir. 

La ville n'en veut pas non plus. Elle n'a pas l'intention de récupérer tous les bouts de muraille qui se trouvent à Caen. 

Alors, qui est propriétaire de cette encombrante muraille ? Un document cadastral de 1812 l'attribuerait à la mairie. 

Les habitants de la résidence sont prêts à aller devant la justice pour ne pas se faire "refiler" le mur du Moyen-âge. 

Voir le reportage de Jérôme Ragueneau et Guillaume Le Gouic. (Intervenants : Elisabeth Mies-Vallet co-propriétaire, Jean-Louis Touzet, adjoint au maire de Caen en charge du patrimoine et Jacky Rougeau, co-propriétaire). 
Caen : une muraille du Moyen-âge encombrante


Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus