À Mondeville, les employés de Colis Relais se battent contre la fermeture de leur site

La vingtaine de salariés de l'entreprise Colis Relais à Mondeville est en grève depuis ce matin pour s'opposer à la fermeture prochaine du site et les suppressions d'emplois qui vont avec. La grève bloque actuellement 5000 colis.

Par Gary Dagorn

La totalité des employés de Colis Relais, entreprise mondevillaise du groupe Pinault/La Redoute, est en grève aujourd'hui.

Ils protestent contre la fermeture prochaine du site de Mondeville, annoncée pour septembre. "À deux mois de leur éviction de l'agence, ils n'ont qu'une idée très floue de ce qui leur arrivera" s'indigne la CGT, qui souligne la très grande inquiétude des salariés. Dans un communiqué, le syndicat fustige l'attitude de la direction, dénonçant une augmentation "conséquente" des rémunérations des dirigeants l'an passé alors que l'entreprise invoque le manque de moyens pour justifier les restrictions budgétaires dont il est question.

Le syndicat parle également d'objectifs "inatteignables" ainsi que de primes injustement réparties : 120 euros de primes sont accordés aux employés mondevillais, contre 500 euros pour les sites parisiens, selon le syndicat.

Conséquence directe de la grève, environ 5000 colis, soit trois semi-remorques, sont actuellement bloqués.

Ce mardi soir, on apprend que le travail reprendra demain matin. Un CCE extraordinaire se tiendra vendredi au siège de l'entreprise, à Créteil.

Reportage, Sabine Daniel et Jean-Michel Guillaud :
DMCloud:83691
Grève des salariés de Relais Colis

Sur le même sujet

Les + Lus