Des renards en ville, un Havrais prend fait et cause pour ces prédateurs

La présence des renards en ville devient courante. C'est le cas au Havre où Alain Deschandol prépare un documentaire pour montrer au grand public leur utilité.

N'allez pas lui dire que le renard est un nuisible...Aian Deschandol est un fervent défenseur des animaux et en particulier du renard qui prend ses quartiers porte océane.

La mauvaise image du renard

Et pourtant le prédateur compte quelques ennemis après des faits-divers peu à son avantage. Ainsi à Londres un bébé a été attaqué par un renard alors qu'il était dans son berceau. Le renard véhicule aussi l'idée de rage bien que cette dernière ait été éradiquée en Europe occidentale. Toutefois, l'animal peut toujours être porteur de maladie, notamment l'échinococcose, qui reste une maladie rare.


De l'utilité du renard

Alain Deschandol veut justement combattre cette image et également pas mal d'idées reçues. Il déclare vouloir faire face au lobby de la chasse qui continuer à traquer le mammifère. Pour cela il parcourt la nuit les rues du Havre à la recherche du renard pour mieux le filmer et ainsi prouver ses bienfaits. Le renard a par exemple un rôle central dans la chaîne alimentaire, il mange les rongeurs et évite leur prolifération. Il mange aussi les cadavres d'animaux malades empêchant les épidémies.  Et puis Alain Deschandol insiste, "le renard n'est pas agressif".

Anne-Laure Meyrignac et Danilo Commodi l'ont rencontré dans la réalisation de son documentaire




L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité