Un ambulancier rouennais a été mis en examen pour escroquerie

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB / AFP

Le gérant d'une société d'ambulances de l'agglomération rouennaise  est soupçonné de malversations au détriment notamment de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM).

La mise en examen de cet ambulancier de l'agglomération rouennaise intervient dans le cadre d'une enquête ouverte en septembre 2011 suite à une plainte déposée par la CPAM. 

L'homme est soupçonné d'une série de fraudes. Il aurait par exemple transformé le mode de transport prescrit par le médecin, c'est-à-dire qu'il aurait converti du transports assis en véhicule sanitaire légers en transports allongés par ambulance,  forcément beaucoup plus onéreux. 

Un préjudice de 280.000 euros

Ces malversations ont été réalisées au détriment des organismes sociaux (CPAM, Régime social des indépendants et Mutuelle de la SNCF). Le montant du préjudice s'élève à 280.000 euros. Placé en garde et entendu par les enquêteurs, l'homme mis en cause aurait reconnu les faits. Il s'est vu notifier une convocation devant la justice pour répondre de faits d'escroquerie. Son appartement dans le Var ainsi qu'une importante somme d'argent versée sur un contrat d'assurance vie ont été saisis à titre conservatoire.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.