La Poste encore braquée : le bureau de Déville-les-Rouen victime d'une agression.

Deux individus dissimulés par une cagoule et munis d'une arme de poing auraient commis un braquage au bureau de Poste situé au centre-ville de Déville-lès-Rouen, samedi 20 juillet 2013.

Par Catherine Lecompte

Il était presque neuf heures, ce samedi 30 juillet 2013, lorsque deux hommes encagoulés se seraient engouffrés dans le bureau de poste munis d’une arme de poing. Menaçant les deux employés ainsi que cinq clients présents au moment des faits, les deux individus se seraient emparés des billets stockés dans la caisse avant de s’enfuir à pied. Le sac contenait une liasse piegée qui a explosé, répandant de l'encre sur l'ensemble d'un butin qu'ils ont finallement abandonné.

Un plan de recherche déclenché immédiatement n’aurait pas encore permis de les retrouver. Une enquête a été confiée à la brigade criminelle du service régional de police judiciaire (S R P J).

Les braquages se multiplient en Seine-Maritime

Depuis le début de 2013, les attaques à mains armées sont en hausse dans le département. En effet, le 7 juillet 2013, une gérante de bar faisait fuir des braqueurs à l’aide d’une bombe lacrymogène, à Canteleu. Dimanche 30 juin, une boulangerie était braquée au Havre, rue Meyer. Une des employées avait alors été frappée.

Les commerçants de Fécamp ont eux aussi été touchés par cette vague d'attaques en juin 2013. En une seule journée, un bureau de tabac et une station service étaient visés par des braqueurs. Cinq jours plus tôt, une autre station service située à Saint-Etienne-du-Rouvray était une fois de plus victime d'un braquage. 

Une liste non exhaustive qui inquiète les commerçants de la région.  

Sur le même sujet

Les + Lus