Braquage de la bijouterie au Havre : les braqueurs présumés déférés devant les juges

Les quatre havrais sont arrivés ce matin au palais de justice. La protection de la police a été renforcée autour du tribunal. Les faits remontent à vendredi dernier à la bijouterie Milliaud en centre ville du Havre

Le palais de justice du Havre sous surveillance policière pendant les défèrements des braqueurs présumés
Le palais de justice du Havre sous surveillance policière pendant les défèrements des braqueurs présumés © Karima Saidi


La police est aux aguets devant le palais de justice du Havre. L'accès à la salle des pas perdus est filtré. Crainte de manifestation de soutien des familles ou des amis des quartiers du Havre ou d'une évasion ?  Le climat n'est pas habituel en ce mardi matin

Lors de leur arrestation dans le feu de l'action vendredi, les braqueurs avaient fait preuve d'une "très vive résistance" des mots mêmes du ministre Manuel Valls.

Comme la garde à vue, la présentation au parquet, le défèrement devant le juge d'instruction puis le juge des libertés prendront du temps.  Le fait le plus grave mentionné dans l'information judiciaire qui a été ouverte est une tentative de meurtre sur un policier. Dix ont été blessés lors de l'interpellation.

Le quatre mis en cause sont âgés de 20 à 26 ans. Ils viennent des quartiers de Bléville, la Mare Rouge et du Mont Gaillard. Tous ont un casier judiciaire pour des faits allant de délits routiers, à des vols et trafics de stupéfiants.

Les explications du substitut du procureur du Havre recueillies par K Saidi et L L Galy ce midi

interview substitut procureur du havre braquage


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine faits divers