Cet article date de plus de 7 ans

Quatre ministres et deux présidents lundi à Cherbourg

François Hollande effectuera une visite à Cherbourg lundi prochain. Il sera accompagné de quatre ministres, pour évoquer les énergies marines renouvelables. Et du président du Mozambique pour la visite des CMN. 
François Hollande et le président du Mozambique, Armando Emilio Guebuza, Paris 27 septembre 2013
François Hollande et le président du Mozambique, Armando Emilio Guebuza, Paris 27 septembre 2013 © Eric Féferberg, AFP
Quatre ministres, pas moins, seront lundi prochain à Cherbourg aux côtés de François Hollande, le président de la République : Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif, Philippe Martin, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'énergie, Frédéric Cuvillier, ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, et Bernard Cazeneuve, ministre délégué chargé du Budget.
Sans oublier le Président du Mozambique, Armando Guebuza, invité de François Hollande. 

Le programme de la visite : 

François Hollande visitera d'abord, à 9h20, les CMN (les constructions mécaniques de Normandie) en compagnie du président du Mozambique. Ce pays a récemment effectué une commande importante de trente bateaux.

A 10h30, la délégation embarquera sur "l'Abeille Liberté" (un remorqueur de sauvetage de la Marine nationale) pour une présentation des aménagements du Port de Cherbourg en vue de l’accueil des énergies marines renouvelables (EMR).

A 11h05 est prévue une présentation d’un prototype d’hydrolienne.

Enfin à 11h20, François Hollande présidera une table ronde sur les énergies marines renouvelables à la « Cité de la Mer », en présence des acteurs industriels de la filière et d’énergéticiens. Il devrait y faire un discours axé sur le développement de cette filière industrielle. 

Appel à projets pour les hydroliennes

Vendredi 20 septembre , lors de l'ouverture de la seconde conférence environnementale, le président de la République avait déjà annoncé que l'appel à projets ("Appel à Manifestation d'Intérêt") pour les fermes d'hydroliennes serait lancé cette semaine.
Cet appel fait suite aux recommandations d'un rapport rendu en avril dernier par les administrations des Ministère de l'Energie, des Transports et du Redressement productif.
Trois zones ont été retenues pour l'implantation de fermes pilotes: le raz Blanchard et le raz Barfleur, au large du Cotentin, et le passage du Fromveur, au large du Finistère.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables transition énergétique énergie politique