Alain Le Vern bientôt au ministère de la Décentralisation ?

En visite deux jours en Seine-Maritime, la ministre Marylise Lebranchu a évoqué un possible avenir pour le président de région démissionnaire

© France 3 Haute-Normandie

Conseiller dans un ministère ?

C’était le 12 septembre dernier. A la fin d’une conférence de presse, Alain Le Vern, président de la région Haute-Normandie et sénateur de Seine-Maritime, avait annoncé sa démission et son retrait de la vie politique. Dans un texte d’une page il détaillait son choix et écrivait :  "J’ai décidé d’ouvrir un nouveau livre. (…) J’ai besoin de temps et de liberté pour vivre d’autres expériences et écrire de nouvelles pages" .

Une quinzaine de jours plus tard,  et au moment où les rumeurs enflent sur une possible candidature de l’ancien président de région aux municipales de Dieppe, une indiscrétion de Marylise Lebranchu (ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction Publique) évoque une possible reconversion d’Alain Le Vern.
Selon l’Agence Normande d’Information, madame Lebranchu a déclaré  ce vendredi (27 septembre) qu’Alain Le Vern est  "prêt à travailler avec nous"  sur les ressources financières des régions dans le cadre de la future loi de décentralisation. Comme conseil et en "observateur neutre". La ministre a indiqué qu’ Alain Le Vern  "accepte d’y réfléchir".

Le cas dieppois

Voilà une annonce qui  va sans doute faire retomber les tensions entre élus socialistes et élus communistes de Dieppe où  les querelles entre Sébastien Jumel (le maire)  et Alain Le Vern (qui habite Dieppe) se succèdent et ont pris ces derniers jours une tournure de duel. Une tension PC-PS qui  a dépassé le cadre local pour remonter jusqu’à Paris, au siège des deux partis, où selon nos confrères des Informations Dieppoises  "le cas dieppois   commence sérieusement à embarrasser les caciques de la rue de Solférino". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter