Cet article date de plus de 7 ans

Obésité et anorexie : la découverte majeure des chercheurs de Rouen

C’est lors d’un colloque sur les neurosciences qui se tient aujourd’hui à Rouen, que les chercheurs ont publié les résultats de leurs travaux sur les mécanismes de la faim
© France 3 Haute-Normandie

Un espoir pour les malades ?

Une importante découverte a été publiée ce vendredi (25 octobre) dans la revue internationale Nature .
Il s’agit des travaux menés depuis plusieurs années à l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) de l’université de Rouen sur les mécanismes de la faim, les hormones et les anti-corps : une bactérie intestinale serait responsable du dérèglement du mécanisme de la satiété.
Les individus porteurs de cette bactérie mangeraient plus que les autres car ils seraient moins vite rassasiés. Cette découverte permet d’imaginer des traitements des cas d’obésité et d’anorexie.

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie de Catherine Lecompte et Hervé Colosio avec les interviews de :
##fr3r_https_disabled##
25/10/2013_decouverte INSERM_Rouen_jts


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé sciences