Tourville-la-Campagne (27) : Le forcené a pu être interpellé

Depuis la nuit de mercredi à jeudi, les gendarmes essayaient d'interpeller un habitant du village menaçant et armé. A 2 heures du matin, Il a tiré sur les forces de l'ordre qui cernaient sa maison

© Didier Meunier


Le retraité de 67 ans a pu être arrêté par les gendarmes de l'Eure à 14h30. Il a été intercepté alors qu'il était  sorti dans son jardin et s'approchait d'une réserve de bois. Il va être placé en garde à vue et examiné par un médecin. Le parquet d'Evreux a ouvert une enquête en flagrance pour tentative de meurtre sur dépositaire de l'autorité publique et sur personne chargée d'une mission de service public.

Les explications du vice-procureur de la république d'Evreux, Yves Dupas recueillies  (images de Didier Meunier)

explications vice procureur sur forcené Tourville


Le GIGN avait été appelé, il n'aura pas eu à intervenir. Les négociations étaient difficiles avec le forcené. Il aurait un ressentiment envers les forces de l'ordre. 

L'habitant de Tourville-la-Campagne etait retranché dans sa maison depuis cette nuit, armé. Sa fille avait appelé à l'aide. Elle et sa mère ont pu sortir de la maison. De nombreux gendarmes dont un négociateur étaient mobilisés pour protéger le secteur et pour que l'homme se livre.

Un officier de la gendarmerie de l'Eure nous a confirmé que l'homme avait tiré sur les forces de l'ordre cette nuit sans atteindre ses cibles. Il aurait tiré un coup de feu en l'air et un autre vers les gendarmes et les pompiers.

D'après nos sources, ce retraité serait connu dans le village de 900 habitants pour son comportement "agité". Les gendarmes ont déjà dû se rendre chez cet homme pour des conflits familiaux.

© Didier MEUNIER / France 3 Haute-Normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter