Cet article date de plus de 6 ans

Disparition de Magalie Méjean : information judiciaire ouverte en Martinique

Les recherches pour tenter de retrouver cette caennaise de 28 ans sont restées vaines. Le parquet de Fort-de-France a ouvert une enquête judiciaire. Les gendarmes disent n'écarter ou ne privilégier "aucune piste".

Magali Mejean a disparu en Martinique le 17 décembre 2013
Magali Mejean a disparu en Martinique le 17 décembre 2013
Depuis une semaine, les gendarmes ont méthodiquement fouillé chaque cabanon isolé dans le secteur du Lorrain où Magalie était partie se promener. Ils ont aussi contrôlé tous les cours d'eau dans une zone de 50 km². Une quarantaine de témoignages ont été enregistrés. Mais Magalie demeure introuvable. Son frère, venu de Caen avec son père pour participer aux recherches veut garder espoir "tant qu'on n'a pas dit qu'on l'a retrouvée vivante ou morte".

La disparition de Magalie a été signalée le 18 décembre par l'amie chez qui elle séjournait. Un avis de recherche aussitôt diffusé a permis de retrouver sa voiture, stationnée près d'un chemin de randonnée. Des témoins disent avoir aperçu la jeune vacancière, perdue dans le bourg du Lorrain, cherchant à regagner son véhicule. C'est là qu'elle a été vue pour la dernière fois, le 17 décembre vers 16 heures 30, trois heures après avoir quitté le domicile de son amie.

Depuis, aucune trace, aucune piste. Son téléphone portable est muet. Une semaine après sa disparition, une enquête judiciaire va prendre le pas sur les recherches opérationnelles. Ce mardi 24 décembre, le parquet de Fort-de-France a ouvert une information pour "recherche des causes de la disparition". Les gendarmes n'écartent ni ne privilégient "aucune piste".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers