Louis, 40 ans chez Carrier: "Depuis 10 ans , l'ouvrier est une poussière"

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM

Au lendemain de la mise en liquidation judiciaire du fabricant d'autocar, une de nos équipes est allée rencontrer quelques uns des 180 salariés qui ont consacré une bonne partie de leur vie à cette entreprise.

L'ambiance est lourde. Le vaste atelier est désert. Plus un bruit. Ne subsistent que les carcasses d'autocars qui ne verront jamais le jour. Ce mardi, le tribunal de commerce d'Alençon (Orne) a prononcé la mise en liquidation judiciaire de l'entreprise Carrier. En à peine trois mois, ce sont 50 années d'une histoire industrielle et humaine qui ont été balayées. Dans les prochains jours, les 180 salariés recevront leur lettre de licenciement. Plusieurs d'entre eux ont consacré une bonne partie de leur vie à cette entreprise, comme Louis Delalande, entré comme apprenti en 1972. Une de nos équipes est allée à la rencontre de ces salariés.

Reportage de Jean-Baptiste Pattier et Jean-Pierre Bonnefon
Intervenants:
- Eric Lalande, carrossier
- Louis Delalande, Ajusteur, contrôle qualité

durée de la vidéo: 01 min 54
Alençon: témoignages de salariés de chez Carrier