Flamanville : lent redémarrage ce lundi

Archives / © France 3 Basse-Normandie
Archives / © France 3 Basse-Normandie

La centrale de Flamanville ( Manche) était à l'arrêt depuis samedi soir. Un court-circuit est à l'origine de la panne. Ce lundi matin, EDF indique que le réacteur 2 fonctionne à nouveau à pleine puissance. Il aurait redémarré dès hier soir. Le réacteur 1 reste à l'arrêt. 

Par Alexandra Huctin

EDF n'est pas en mesure de dire si la météo mauvaise des derniers jours est à l'origine de cet incident inattendu. Il n'y a aucun blessé, et il n'y aurait pas d'incidence sur l'environnement. 
Tout est parti d'un court-circuit qui  s'est déclenché, vers 22 heures, samedi soir. " A la suite d'un défaut sur le réseau de transport de l'éléctricité, l'unité de production 2 s'est isolée du réseau électrique et a cessé de produire" explique EDF dans un communiqué daté de dimanche soir. " simultanément un court-circuit s'est produit sur un des pôles du transformateur principale de l'unité 1 entraînant un arrêt automatique du réacteur", poursuit l'opérateur.
Les deux unités fonctionnaient à pleine puissance au moment ou s'est produit l'incident. Aucune conséquence n'est  à déplorer, quelle soit humaine ou pour l'environnement, affirme encore EDF. 

Le réacteur 2 est reparti dimanche soir

Le réacteur numéro 2 fonctionne ce lundi matin à pleine puissance. Il a pu repartir dès dimanche soir.
Dans la journée EDF  s'est engagé à donner des nouvelles du réacteur 1. On ne sait pas s'il va pouvoir redémarrer rapidement alors que les deux unités fonctionnaient simultanément au moment de l'incident. 


Sur le même sujet

Les + Lus