La Haute-Normandie compte profiter des Jeux Equestres Mondiaux pour attirer des touristes

Avant et après le grand rassemblement en Basse-Normandie de l'élite mondiale des sports équestres, la Seine-Maritime et l'Eure veulent développer des parcours de randonnées et des formules d'accueil

© France 3 Haute-Normandie

Pour promouvoir le tourisme à cheval

Célébrés tous les quatre ans en alternance avec les Jeux Olympiques, les Jeux Equestres Mondiaux  (JEM) constituent  le plus grand évènement équestre au monde. 

Pendant 15 jours, du 23 août au 7 septembre 2014,  les meilleurs compétiteurs venus de plus de 60 nations vont se retrouver en Basse-Normandie à Caen, à Deauville, en baie du Mont Saint-Michel, à St Lô (Manche) et au Haras du Pin (Orne) pour disputer les 8 disciplines officielles de la Fédération Equestre Internationale : saut d’obstacles, dressage, concours complet d’équitation (CCE), attelage, reining, voltige, endurance et para-dressage.
Ces jeux 2014  offrent également la particularité de présenter au public deux disciplines en démonstration : le horse-ball et le polo.

Sans attendre le début de ces Jeux Mondiaux,  la région de  Haute-Normandie compte attirer des cavaliers et des amateurs de chevaux en développant des parcours équestres.  Exemple en vallée de la Seine avec un itinéraire d'une centaine de kilomètres qui, entre deux abbayes, allie beauté des paysages et richesse du patrimoine.

VIDEO : le reportage France 3  Haute-Normandie d'Emmanuelle Partouche et Didier Meunier avec les interviews de :
##fr3r_https_disabled##
21/04/2014_tourisme equestre _haute-normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme équitation économie