• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Fuite de pétrole brut sur un pipe-line près du Havre

© France 3
© France 3

D'importants moyens des Sapeurs-Pompiers sont déployés ce lundi matin entre le pont de Tancarville et Le Havre.Un périmètre de sécurité a été mis en place

Par Richard Plumet

Du pétrole brut

L'alerte a été donnée vers 6h ce lundi matin (26 mai) lorsqu'une fuite a été détectée sur un pipe-line à la hauteur de la commune de Saint-Vigor d'Ymonville (entre Le Havre et le pont de Tancarville) au lieu dit "Le Hode" sur l’emprise du grand port maritime du Havre (GPMH).

Long de 260 kilomètres, cet oléoduc permet d'envoyer du pétrole brut  du terminal pétrolier du Havre à la raffinerie Total de Gonfreville-l'Orcher et à celle de Grandpuits (Seine et Marne) située à une cinquantaine de kilomètres de Paris.

Dès l'alerte, l'envoi de pétrole a été coupé. Selon les premières informations, il s'agirait d'une fuite souterraine qui toucherait des champs. En fin de matinée, le pipeline était isolé et la fuite qui s’était produite au milieu d’une prairie était stoppée. Un périmètre de sécurité de 300 mètres a été mis en place, interdisant la circulation sur cette portion de la route de l'estuaire.

Ce matin la préfecture de Seine-Maritime précisait dans un communiqué que compte tenu de la sensibilité environnementale de la localisation (la fuite a eu lieu près de la réserve naturelle de l'estuaire), l’incident fait l’objet d’une vigilance renforcée des services de l’Etat (notamment la DREAL). Les Sapeurs-Pompiers de Seine-Maritime sont aidés par une reconnaissance aérienne effectuée à l'aide d'un hélicoptère pour déterminer l’étendue des rejets.

Des équipes de la société Pipeline d’Ile-de-France (PLIF) et Total sont mobilisés pour procéder dès que possible au traitement des conséquences de la fuite et réaliser les réparations nécessaires.

Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus