• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Stade Malherbe champion de France...des pelouses naturelles

Fin de saison pour le stade d'Ornano, place pour les 4 prochains mois aux Jeux Equestres Mondiaux !
Fin de saison pour le stade d'Ornano, place pour les 4 prochains mois aux Jeux Equestres Mondiaux !

La Ligue de Football Professionnel (LFP) a lancé cette saison un championnat de France des pelouses en gazon naturel. Le PSG et le club bas-normand sont les premiers lauréats.

Par CM

A défaut de remporter le championnat de ligue 2 ballon au pied, le Stade Malherbe l'a gagné cette saison grâce à son gazon. C'est à l'issue d'un séminaire organisé par le ligue de football professionnel sur la qualité des pelouses que le club caennais et le PSG ont été distingués. Pour la première fois cette saison, le LFP organisait un championnat de France des pelouses en gazon naturel. Après chaque rencontre, en ligue 1 et ligue 2, l'arbitre, les capitaines, les entraîneurs et le réalisateur du match (pour la ligue 1) étaient invités à attribuer une note, de 1 à 5, au terrain. Etaient notamment évalués: la trajectoire du ballon, la souplesse du terrain ou la qualité des appuis.

En ligue 2, c'est Caen qui gravit la première marche du podium, devançant l’AJ Auxerre et l’ESTAC Troyes. Kadour Mokkedel, le référent pelouse du SM Caen, et Régis Duchemin et François Guillot de la ville de Caen se sont vus remettre le précieux trophée. Les trois hommes auront fort à faire la saison prochaine pour conserver leur titre. Dans le cadre des Jeux équestres mondiaux, la pelouse du Stade d'Ornano est recouverte de 9000 tonnes d'un mélange de sables et de polyester pour la transformer en piste de saut d'obstacles. 

Le président de la LFP Frédéric Thiriez aux côtés de Régis Duchemin (ville de Caen), Kaddour Mokkedel (Stade Malherbe Caen) et François Guillot (ville de Caen) / © LFP
Le président de la LFP Frédéric Thiriez aux côtés de Régis Duchemin (ville de Caen), Kaddour Mokkedel (Stade Malherbe Caen) et François Guillot (ville de Caen) / © LFP

 

Sur le même sujet

Rouen : marche blanche en hommage à Mamoudou Barry et mobilisation contre le racisme

Les + Lus