• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le meneur normand Fabrice Martin présélectionné pour les Jeux équestres mondiaux

Fabrice Martin est présélectionné au sein de l'équipe de France pour les jeux équestres mondiaux
Fabrice Martin est présélectionné au sein de l'équipe de France pour les jeux équestres mondiaux

La Fédération française d'équitation vient de publier une première liste des meneurs à 4 chevaux sélectionnés en équipe de France parmi lesquels figure le normand Fabrice Martin. 

Par Christophe Meunier

La sélection définitive ne sera connue que le 21 juillet prochain. Mais pour Fabrice Martin, cela se présente plutôt bien. Le meneur haut-normand (Seine-Maritime) fait partie de la présélection de la fédération française d'équitation pour l'équipe de France d'attelage aux jeux équestres mondiaux. Cette première sélection s'appuie sur les performances des Français dans les différents concours internationaux en 2014. 

En individuel, Fabrice Martin s'est classé 10ème au marathon du concours international de Saumur, le 8 juin et 3ème en maniabilité sur 35 équipages. Pour le meneur haut-normand, si les Français ont "peu de chance de figurer sur le podium en individuel", ils peuvent en revanche titre leur épingle du jeu en équipe. Au concours international de Saumur, le 8 juin dernier, les Français se sont hissés sur la seconde marche du podium, un résultat de bon augure pour les jeux équestres mondiaux. "L'ambiance est bonne et il y a une forte cohésion qu'il n'y avait pas les autres années". La cohésion du groupe Frnace sera primordiale pour letter face aux redoutables concurrents que sont l'Allemagne, les Etats-Unis (3e au concours de Saumur) ou la Hongrie.


Reportage de Catherine Berra et Jacques Vetter
Intervenants:
- Fabrice Martin, meneur à 4 chevaux sélectionné pour les Jeux Equestres Mondiaux de Normandie
- Madeline Jassak, groom de concours

Le meneur normand Fabrice Martin sélectionné pour les Jeux équestres mondiaux


Les concours complets d'attelage se disputent en individuel et par équipe et sont composés de trois épreuves :

  • Le dressage : une reprise est effectuée et les concurrents sont notés sur le style, l'impulsion et la qualité des allures, mais aussi sur la présentation de l'attelage. Le meneur est jugé sur sa maîtrise de l'attelage et sa technique équestre. La carrière doit mesurer 40 x 100 m ou 40 x 80 m au minimum


  • L'épreuve de maniabilité : elle s'effectue sur des circuits jalonnées par 16 à 20 portes balisées par des balles posées sur des cônes, dont un côté est vertical et l'autre en biais. Les pistes peuvent être aménagées dans une carrière d'équitation mais la dureté du sol est indispensable. Comme en CSO, les pénalités sont infligées lors de dépassement de temps ou pour chaque balle tombée.


  • Le marathon : épreuve chronométrée, elle se déroule sur des sections différentes, chacune permettant de juger le meneur sur un parcours en terrain varié, la vitesse, la maniabilité et les capacités physiques des chevaux. Certaines sections sont de la route, avec allure libre ou imposée (pas ou trot), tandis que d'autres abritent des obstacles naturels ou artificiels : dévers, gué, chicanes, rampes, … Les obstacles au nombre de 5 à 8 sont chronométrés individuellement.

Sur le même sujet

Festival Beauregard 2019 : Paul Langeois tire le bilan

Les + Lus