DIAPORAMA : c'est la saison du rouissage du lin

Dans les champs de lin du Pays de Caux et de l'Eure, le lin repose après avoir été arraché. Une alchimie entre la plante, le sol et le climat qui permet de dissocier les fibres de leur écorce

Un champ de lin près d'Evreux
Un champ de lin près d'Evreux © Stéphane l'Hôte


Ces bandes parallèles de lin couché s'appellent des andains. Elles ont été constituées lors de l'arrachage en juin. La période du rouissage dure environ un mois selon la météo. Des micro-organismes entrent en action. La fibre et l'écorce se séparent

Ici près d'Evreux

© stéphane l'Hôte


 

© Stéphane l'Hôte


 

© Stéphane l'Hôte


 

© Stéphane l'Hôte


Avant le rouissage, la floraison dure quelques jours seulement en juin. Les champs bleus illuminent le pays de Caux

© Stéphane l'Hôte


 

© Emmanuelle Partouche


 

© Stéphane l'Hôte


 

© Stéphane l'Hôte


Avec un hectare de champ de lin textile, la chambre d'agriculture de Normandie nous apprend que l'on peut faire 2000 chemises, 500 jupes, 100 draps, 100 nappes et 100 rideaux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter