Trois joueurs du SM Caen sanctionnés par la commission de discipline de la LFP

Amendes et travaux d'intérêt général, José Saez, Alexandre Raineau et Emmanuel Imorou ont été sanctionnés ce jeudi par la commission de discipline de la ligue de football professionnel pour avoir enfreint le règlement sur les paris sportifs.

Alexandre Raineau évolue depuis huit ans à Caen. la commission de discipline de la LFP vient de lui infliger une amende de 500 euros pour pari illicite. Trois autres joueurs de Malherbe sont également concernés.
Alexandre Raineau évolue depuis huit ans à Caen. la commission de discipline de la LFP vient de lui infliger une amende de 500 euros pour pari illicite. Trois autres joueurs de Malherbe sont également concernés. © Kenzo Tribouillard / AFP
L'affaire avait été dévoilée alors que le Stade Malherbe était en plein mercato. Une de ses nouvelles recrues, Emmanuel Imorou, figuraient parmi les joueurs épinglés par la commission de discipline de la LFP (ligue de football professionnel). Selon la loi du 1er février 2012 et les règlements des différentes instances footballistiques, les joueurs ont interdiction de parier sur des rencontres de championnat (de la ligue 1 jusqu'au National). 87 joueurs auraient enfreint ce règlement entre juillet 2013 et janvier 2014, dont quatre "Malherbistes": José Saez (qui évoulait alors sous les couleurs de Valenciennes), l'ex-international et désormais retraité Jérôme Rothen, Alexandre Raineau et Emmanuel Imorou (à l'époque au Clermont foot).

Si Jérôme Rothen n'a pas encore été entendu (son audition a été reportée au 28 août), les trois autres se sont vus infligés des sanctions, essentiellement financières, ce jeudi 24 juillet par la commission de discipline de la LFP:La commission de discipline reprochait à ces deux derniers joueurs d'avoir pris des "paris négatifs" en jouant la défaite ou le match nul de leur propre équipe.

Les joueurs évoluant encore au Stade Malherbe cette saison pourrait également se voir infliger une sanction par leur club. Lors de la révélation de cette affaire de paris illicites, les dirigeants du club bas-normands s'étaient montrés plutôt gênés. "Nous attendons le contenu de tout ça", avait alors déclaré Xavier Gravelaine, manager général du stade Malherbe, avant d'ajouter: "mais il est évident que le club est très strict là-dessus".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sm caen football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter